Découvrez les derniers articles de Moneystore

Après la COP24, quelles sont les dispositions prises sur le changement climatique ?

@Pexels

Par Degroof Petercam

La 24e conférence des Nations Unies sur le climat, qui s’est tenue à Katowice en Pologne, a mis fin à l’année 2018. Objectif de cette conférence ? Finaliser le Règlement de Paris, qui définit les directives de mise en œuvre de l’Accord de Paris pour assurer une transition énergétique juste et efficace. Dans le sillage de la conférence et de la fin de l’année 2018, un point de la situation s’impose. Quelles dispositions ont été adoptées (ou pas) par la 24e Conférence des Parties ? Comment les nations du monde entier relèvent-elles les défis de l’atténuation du réchauffement climatique ? L’UE est-elle performante ? Existe-t-il des raisons de se réjouir ou faudrait-il plutôt se lamenter ?


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Quelles sont les perspectives pour les matières premières et métaux précieux pour 2019 ?

@Pexels

Par Schroders

Le sentiment négatif envers les matières premières est en train de s’estomper et 2019 pourrait générer des rendements positifs pour les investisseurs en matières premières.

  • Les restrictions de l’offre soutiennent les principales catégories de matières premières, malgré les préoccupations liées à la demande.
  • Les pénuries touchent principalement l’énergie, les métaux et l’agriculture
  • L’affaiblissement de la croissance aux États-Unis, les pressions inflationnistes et le tassement possible du dollar renforceront le climat d’investissement pour les actifs réels(investissements tangibles).

Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Comment les frais érodent la rentabilité dans les fonds ?

@Pexels

L’ESMA (European Securities and Markets Authority, c’est à dire l’autorité des marchés au niveau européen) a publié récemment un rapport sur les frais dans les fonds de placement (OPCVM) au niveau européen. Ce rapport souligne l’impact important que les coûts prélevés dans les fonds ont sur la performance. « Les frais des OPCVM, pris dans leur ensemble, réduisent leur rendement brut d’un quart en moyenne », souligne ce rapport. Les frais de gestion et les autres frais courants représentent à eux seuls 80% des frais dans les fonds. Les commissions prélevées à l’entrée et à la sortie ont un impact moins significatif.


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Privilégier l’économie circulaire : quand les déchets valent de l’or !

@Pexels

Par Carola van Lamoen, responsable de l’actionnariat actif chez Robeco

Les progrès économiques qui ont été réalisés par le passé ont un coût que les résultats et les bilans des entreprises ne reflètent pas encore : il s’agit d’un coût externe.

Avec l’augmentation de la population mondiale, dont le niveau de vie augmente, l’ancien modèle de consommation linéaire (produire, utiliser, jeter) n’est plus tenable. Dans les prochaines décennies, la consommation d’énergie, d’acier, de céréales et d’eau devrait connaître une croissance encore forte, et probablement sous-estimée. La question est de savoir si cela sera possible.


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Hit-Parade des fonds : Les gagnants ont investi à la baisse !

Chaque mois, nous vous présentons les 10 meilleures et 10 moins bonnes performances des différentes catégories de fonds. 

Source: Quantalys

L’année 2018 a été particulièrement décevante pour les investisseurs en actions. En revanche, les fonds « short » ou « bear » ont bien sorti leur épingle du jeu. En effet, en période de crise ou de baisse importante des marchés, les  fonds (ou ETF) qui ne suivent pas de façon passive un indice mais dont la politique est d’offrir une exposition inverse à l’indice performent bien.


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Les marchés sont-ils en train de s’ajuster à la réalité ?

@Pexels

Par Deutsche Bank Belgique

L’année boursière 2018 a fini en net repli. Les marchés semblent évoluer davantage au gré des risques (géopolitiques, fin de la politique accommodante des banques centrales,…) qu’au gré des fondamentaux économiques encore solides. A quoi l’investisseur doit-il s’attendre en 2019 ?

En résumé :

  • Les marchés financiers ont accuseé fortement le coup fin 2018.
  • Il n’y a pas d’anticipation de récession aux Etats-Unis ou au niveau mondial en 2019.
  • La réaction des marchés semble excessive mais il faut rester attentif à ce que les perceptions ne deviennent pas réalité.

Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.