Quelles sont les plus importantes maisons de gestion au monde ?

@Pexels

En anglais, on les appelle les sociétés d’asset management. Ce sont ces institutions qui gèrent les fonds d’investissement ou les fonds pour compte de tiers. Ces maisons d’asset management sont des entités bien distinctes des banques. Les asset managers prennent des décisions d’investissement pour le compte de leurs clients particuliers ou institutionnels afin d’accroître leur portefeuille. Ils sont rémunérés sous forme de commissions de gestion. Aujourd’hui, le montant des actifs sous gestion auprès des cinq plus importantes firmes d’asset management s’élève à 22,5 billions de dollars, soit plus que le PIB des États-Unis.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Quelles sont les plus importantes maisons de gestion au monde ? »

Le bois : Un investissement qui prend de la hauteur

@Pexels

Dans la classe des actifs réels (real assets), le bois présente plusieurs atouts. Il est possible d’investir dans un fonds qui se focalise, à la fois, sur les exploitations forestières et sur la chaîne de valeur de cette matière première. Mais pourquoi investir dans la filière bois ? En quoi consiste ce type d’investissement ? Quels en sont les avantages et inconvénients ? Analyse. Continuer la lecture sur Moneystore de « Le bois : Un investissement qui prend de la hauteur »

Une bulle Internet 2.0 menace-t-elle d’éclater ?

@Pexels

Par Adrian Daniel, Portfolio Manager Chez MainFirst AM

L’année 2020 pourrait être une année de tous les superlatifs. En mars, au moment des ventes rapides, presque personne n’aurait parié sur de nouveaux sommets boursiers. Cependant, les cours des actions ont plus que compensé la baisse. Dans certains cas, ils ont même atteint de nouveaux sommets. Le principal moteur de cette évolution est le marché boursier américain, en particulier le secteur technologique. Les investisseurs se grattent la tête avec stupéfaction. Parfois, ils se souviennent de la bulle Internet au tournant du millénaire. Une bulle 2.0 menace-t-elle maintenant d’éclater ? Il y a plusieurs bonnes raisons de penser que ce ne sera pas le cas. Même le dernier recul en date, qui a vu le Nasdaq corriger de quelques points de pourcentage en deux jours de bourse, n’y a rien changé. Continuer la lecture sur Moneystore de « Une bulle Internet 2.0 menace-t-elle d’éclater ? »

Les investisseurs doivent être attentifs à la forme de la reprise, mais aussi à sa couleur, verte ou brune ?

@Pexels

Par Schroders

On parle beaucoup d’une reprise en forme de U, de V ou de W. Or, la couleur de la reprise est tout aussi importante pour les investisseurs. Verte ou brune ? Telle est la question.

Les émissions de CO2 ont chuté de manière spectaculaire pendant la crise du coronavirus. D’après l’Agence internationale de l’énergie (AIE), les émissions de cette année seront inférieures d’environ 8 % à celles de 2019. Et les prévisions tablent sur une baisse de 6 % des besoins totaux en énergie primaire pour cette année. Cela signifie que le choc causé par le Covid-19 à l’économie mondiale est sept fois plus important que celui de la crise financière. Continuer la lecture sur Moneystore de « Les investisseurs doivent être attentifs à la forme de la reprise, mais aussi à sa couleur, verte ou brune ? »

Qui pilote l’économie et les marchés ?

Nous connaissons la pire récession de l’après-guerre. La porte de sortie est liée à la découverte d’un vaccin. La crise sanitaire et la récession économique qui a suivi, sont arrivées de façon très brutale. A quoi devons-nous nous attendre à court et moyen terme ? Philippe Ledent, Senior Economist chez ING Belgique et Vincent Juvyns, Stratégiste chez J.P. Morgan AM ont apporté leur éclairage sur ces sujets lors de la conférence-débat en ligne organisée ce jeudi par La Libre et le blog MoneyStore.be.

Continuer la lecture sur Moneystore de « Qui pilote l’économie et les marchés ? »

La crise du COVID-19 met plus que jamais en évidence l’importance des critères ESG

@pexels

Par Vincent Juvyns, Stratégiste chez JP Morgan AM

Alors qu’au début de l’année, la lutte contre les changements climatiques était l’une des principales priorités de nos gouvernements, la crise du COVID-19 a malheureusement souvent obligé ces derniers à  postposer leurs initiatives en la matière.

Ils ont concentré leurs efforts sur la gestion de la crise sanitaire et de ses conséquences économiques. La pandémie n’a, en revanche, pas freiné l’intérêt du secteur financier pour l’investissement durable. Au contraire même ! En effet,  la crise a  mis en exergue, d’une part, l’urgence d’aborder ces aspects et, d’autre part, l’intérêt financier qu’il y a à privilégier les entreprises avec des scores ESG élevés. Continuer la lecture sur Moneystore de « La crise du COVID-19 met plus que jamais en évidence l’importance des critères ESG »