Stockage énergétique ; quelles possibilités d’investissements ?

@Pexels

Par Arthur Jenck & Erik Joly, ABN AMRO Private Banking

Alors que les pays et les entreprises s’efforcent de réduire leurs émissions de dioxyde de carbone (CO2), nous nous dirigeons vers un monde où les énergies renouvelables fourniront notre électricité et alimenteront nos véhicules électriques. Dans ce monde, le stockage de l’énergie devient donc vital. Ce marché devrait croître rapidement et offrir des opportunités intéressantes aux investisseurs.

Compte tenu des coûts plus importants des énergies renouvelables, le secteur est soutenu par des subventions gouvernementales. Cela a déclenché une production de masse et un processus d’innovation, entraînant à son tour une baisse significative du prix des énergies renouvelables. Depuis 2010, le coût de l’énergie éolienne a baissé de 49 % et celui de l’énergie solaire de 85 %. Aujourd’hui, plus des deux tiers de la population mondiale utilisent de l’électricité solaire ou éolienne moins chère que de l’électricité issue des centrales au charbon et au gaz. Il y a cinq ans à peine, cette proportion était négligeable.

La demande de stockage d’énergie augmente

Les sources d’énergie renouvelable se multiplient et elles sont de plus en plus connectées au réseau électrique. Les agences de recherche prévoient que 30 à 50 % de l’électricité mondiale sera produite par des sources d’énergie renouvelable d’ici 2050. Cela entraîne des problèmes particuliers. L’énergie renouvelable n’est pas toujours disponible, ne peut pas être mobilisée à la demande et le calendrier de production d’énergie n’est pas toujours aligné sur la demande.

C’est dans ce contexte que le stockage d’énergie devient essentiel pour stabiliser le réseau électrique. Le gestionnaire de réseau doit pouvoir disposer d’un approvisionnement de secours si la demande dépasse les capacités. Un gestionnaire de réseau est donc disposé à payer des montants fixes par jour à une entreprise de stockage d’énergie et ce, que l’énergie stockée soit nécessaire ou non.

Les véhicules électriques déjà en route

Au cours de ces deux dernières années, la transition des constructeurs automobiles vers la production de masse de véhicules électriques est remarquable. Les véhicules électriques peuvent avoir un impact réel et positif sur le changement climatique, car le transport est responsable de près d’un quart des émissions mondiales de CO2.

De nombreux gouvernements subventionnent ce secteur. On peut s’attendre au développement de dizaines de différents types de voitures électriques pour le marché des consommateurs au cours des prochaines années. Aujourd’hui, elles ne sont pas économiquement compétitives en raison du coût de la batterie qui représente près de la moitié du prix d’une voiture électrique. Mais avec la production de masse, ce coût devrait diminuer.

Le stockage d’énergie est la prochaine étape

Le marché du stockage d’énergie est poussé par trois facteurs :

  • L’énergie renouvelable est de moins en moins onéreuse mais elle a besoin d’être stockée ;
  • Les véhicules électriques ne sont pas les seuls moteurs de croissance du secteur du stockage de l’énergie, d’autres marchés se développent ;
  • Les politiques soutiennent le secteur.

Le prix des batteries en baisse

Après une baisse de 85 % depuis 2010, le prix des batteries a atteint 156 $/kWh en 2019. Les batteries des véhicules électriques ont même chuté à 147 $/kWh. Elles devraient atteindre 93 $/kWh d’ici 2024 et 61 $/kWh en 2030. Cette baisse considérable accélérera les ventes de véhicules électriques. Ils deviendront l’option la plus économique pour la plupart des conducteurs, même sans bénéficier de subventions. Cela suit l’évolution observée dans les prix des énergies renouvelables.

Les faBRICants de batteries estiment qu’en 2023, une voiture électrique aura le même coût qu’une voiture à moteur à combustion interne. Les constructeurs automobiles européens estiment que ce point sera atteint lorsque le prix des batteries chutera juste en dessous du seuil de 100 $ par unité d’électricité (kWh). Tesla prévoit d’atteindre ce niveau en 2020. Audi a annoncé que le coût des composants de batterie pour leurs futurs modèles était déjà d’environ 115 $/kWh. Bloomberg New Energy Finance estime que le prix moyen des batteries au lithium-ion va descendre sous le seuil de 100 $/kWh juste avant 2024 et va encore baisser au fil des ans.

Création de nouveaux marchés de stockage

Les ménages et les entreprises privilégient de plus en plus l’énergie propre et l’autoproduction. Le stockage d’énergie à domicile constitue donc un marché intéressant. En associant leurs panneaux solaires au stockage de l’énergie, ils deviennent de plus en plus indépendants des fournisseurs d’électricité et réduisent ainsi leur facture d’énergie. De plus, les batteries des voitures électriques peuvent être utilisées pendant plusieurs années à des fins non automobiles. En effet, elles conservent encore environ 80 % de leur capacité. Cela pourrait encore diminuer le coût de stockage énergétique pour les particuliers.

Les politiques gouvernementales stimuleront le marché du stockage d’énergie

L’augmentation du stockage d’énergie sera renforcée par l’évolution des politiques gouvernementales et climatiques. Plusieurs États américains ont déjà annoncé des objectifs en matière de stockage énergétique. Il est probable que les régions présentant une proportion élevée d’énergies renouvelables (comme en Europe), des problèmes de réseau (Australie) ou des producteurs nationaux de batteries (Asie) emboîtent le pas. De plus, de nouvelles réglementations et directives ont été établies en 2019 par l’UE afin de promouvoir ce marché.

Bien entendu, avec tout ce potentiel, il existe des risques. Les investisseurs doivent également être conscients des réglementations de sécurité importantes cOncernant les batteries et les installations de stockage. Les composants des batteries, tels que le lithium et le cobalt, comportent aussi des enjeux bien connus.

Les problèmes de sécurité peuvent entraver les installations de stockage d’énergie à court terme

Les batteries lithium-ion prennent très rarement feu, mais lorsque c’est le cas, il est difficile de l’éteindre. Un incendie important, comme celui d’un véhicule électrique, se consume entièrement, tant l’eau peut s’avérer inefficace en petites quantités. Un incendie dans une grande installation de stockage d’énergie raccordée au réseau est encore plus difficile à maîtriser. Étant donné qu’il est très efficace de disposer de ces installations à proximité de la demande, comme dans les zones urbaines denses, le développement de centre de stockage énergétique pourrait être limitée par la réglementation. Heureusement, de nouvelles batteries lithium-ion beaucoup plus sûres sont en cours de développement.

Consultez aussi le corner Investir

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.
Ce contenu a été publié dans La finance éthique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *