Hit-parade des fonds : Pourquoi l’or a-t-il si bien performé ?

@Pexels

Selon les données fournies par Quantalys, ce sont les fonds investis en Actions russes qui ont le mieux performé en 2019. Nous avons déjà abordé les raisons de la bonne tenue de ce marché dans un précédent article en novembre dernier.

Aujourd’hui, nous nous intéressons aux fonds investis en Actions sectorielles sur l’or qui, après les Actions russes, ont réalisé la meilleure performance en 2019.

Comment explique-ton cette belle performance des Actions aurifères ?

« La première raison qui explique cette belle performance est la hausse du prix de l’or en 2019. En effet, l’année dernière le métal jaune est passé de 1.280 dollars l’Once à 1.550 dollars l’Once. Cela représente une hausse de 20% en un an », explique Philippe Ledent, Senior economist chez ING. Cette hausse du prix de l’or ne s’explique pas par sa qualité de valeur-refuge. En effet, les bourses ont particulièrement bien performé en 2019. Nous n’avons pas assisté à une fuite vers la qualité. « Cependant, les banques centrales ont surpris. On s’attendait à une hausse des taux d’intérêt en 2019. Or, la Fed a baissé trois fois ses taux en 2019. Ces baisses de taux ont provoqué une baisse du coût d’opportunité de l’or », ajoute Philippe Ledent. En effet, l’or ne rapporte rien. Si les taux d’intérêt sont très faibles, en détenir en portefeuille engendre une pénalité moindre. Le coût d’opportunité de sa détention diminue. Généralement, lorsque les taux d’intérêt montent, le prix de l’Once d’or diminue. Et inversement, lorsque les taux diminuent, le prix de l’Once d’or augmente. C’est ce dernier scénario qui a prévalu en 2019.

Des marchés désynchronisés

Une autre raison a aussi expliqué cette remontée du prix du métal jaune. Les marchés financiers n’ont pas évolué de la même façon en 2019. « Les marchés bouRSIers ont bien performé l’année dernière. Mais sur les marchés obligataires, la situation s’est assombrie. Les taux restent faibles », note Philippe Ledent. Les détenteurs d’or n’ont donc pas fui les marchés bouRSIers. Ils ont sans doute préféré détenir de l’or plutôt que des bunds allemands ayant un Rendement négatif. Quant aux mines d’or, elles ont elles aussi bénéficié de la hausse du prix de l’or. Leurs recettes ont augmenté et leurs bénéfices également. Les banques centrales ont également augmenté leur stock d’or. Cela a dû également influencé, à la marge, le prix de l’Once.

Et pour 2020 ?

A quoi doit-on s’attendre cOncernant l’or en 2020 ? « On ne voit pas les taux d’intérêt remonter avant un certain temps. Cependant, aujourd’hui, la situation des taux d’intérêt ne devrait pas influencer encore le prix de l’Once d’or. En revanche, les tensions géopolitiques pourraient engendrer un retour vers l’or », estime Philippe Ledent. Dans ce cas, l’or retrouverait sa qualité de valeur-refuge. Si les récentes tensions géopolitiques entre l’Iran et les Etats-Unis devaient s’envenimer, on pourrait voir un déplacement de fonds vers les valeurs-refuge. Il s’agit ici de l’or mais aussi du franc suisse et du dollar. En revanche, si au contraire les tensions géopolitiques devaient s’apaiser, le cours de l’or pourrait stagner voir reculer. Nous sommes donc face à un grand point d’interrogation. L’évolution du cours de l’Once d’or dépendra de la configuration que prendra l’année 2020…

Consultez aussi sur MoneyStore :

Hit-parade des fonds : la Russie se relève (novembre 2019)

Hit-parade des fonds : l’or a repris des couleurs (juillet 2019)

Qu’est-ce qu’une Once d’or ?


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *