Comment investir dans l’or via des tokens ?

@Pexels

Il existe divers instruments pour effectuer des placements en or. Traditionnellement, on peut acquérir le métal jaune sous forme de lingots ou de pièces. On parle alors d’achats d’or physique. Certains investisseurs privilégient aussi l’acquisition d’actions de mines d’or. Plus récemment des ETF (ou trackers) sur l’or ont fait leur apparition sur les marchés boursiers. Il s’agit de fonds cotés en bourse dont les parts représentent un certain montant en or. Cet or est stocké dans des coffres auprès d’institutions de renom.

Des tokens

Avec l’apparition de la technologie blockchain, on voit apparaître une nouvelle manière d’investir dans le métal précieux : des tokens sur l’or. De quoi s’agit-il ? Un token est un jeton numérique d’authentification qui peut être transféré entre deux parties sans l’intervention d’un tiers. Il permet ainsi le transfert numérique d’un actif entre deux personnes. Ce token est garanti par une technologie spécifique, la blockchain. Il est composé d’une liste de codes qui permettent de le sécuriser. Les tokens sont utilisés dans les ICO, Initial Coin Offering. Les ICO sont  des levées de fonds que réalisent certaines entreprises souvent en monnaies digitales (en bitcoin ou en ether, par exemple). 

Investir en or

On voit donc aujourd’hui une nouvelle forme de tokens qui permettent d’investir sur un sous-jacent physique qu’est l’or et ce, pour des sommes modestes. D’habitude, l’acquisition d’un lingot ou d’une pièce d’or nécessite d’y consacrer une certaine somme. Avec les tokens, un placement dans ce métal devient plus accessible. Ces transactions en tokens sur l’or se font via des plateformes qui permettent de démocratiser l’achat d’or en le sécurisant. Chaque token représente, par exemple, un gramme d’or. Sa valeur peut être exprimée en cryptomonnaie comme l’ether. Dans ce cas, l’investisseur prend un risque à la fois sur l’évolution du cours de l’or et sur celle de la cryptomonnaie. Certains sites offrent aussi des possibilités de transactions sur l’argent. D’autres encore sont aussi spécialisés dans les métaux rares ou dans les métaux utilisés pour l’élaboration des nouvelles technologies.

Tokens sur mines d’or

Il existe aussi des tokens qui permettent d’investir dans des petites mines d’or. C’est ainsi que la plateforme GoldFinX recueille des fonds par le biais d’une ICO afin de fournir du financement pour des opérations minières ciblées. Le rendement espéré de ces opérations est basé sur la part de l’or extraite puis stockée dans les coffres de grandes banques internationales. Elles garantissent ainsi la valeur du token. Les détenteurs de ces tokens bénéficieront des gains positifs reçus entre le montant investi dans les mines et la valeur de l’or stocké. Cette valeur se reflétera dans l’augmentation du prix du marché du jeton.

Quelques sites

A titre purement indicatif, sans engagement, ni responsabilité, ni conseil, voici quelques sites qui sont actuellement répertoriés comme pratiquant des transactions sur l’or sur base de tokens.

https://ekon.gold/

https://goldfinx.com/

http://agau.info/

https://digix.global/

https://kinesis.money/en/

https://www.royalmint.com/invest/bullion/digital-gold/

https://www.tiberiuscoin.com/

https://onegram.org/

https://www.veracash.com/

https://glintpay.com/

www.NBH-digital.com

Avantages et inconvénients

Outre les traditionnels avantages et inconvénients liés à un achat d’or, il convient d’être attentif à certains points. Les tokens permettent d’investir des sommes relativement modestes en or physique. Les jetons numériques dégagent l’investisseur du souci lié au transport, au stockage et à la sécurisation de l’or physique. Ils permettent donc de réduire les frais de conservation. Les transactions se font aussi avec des frais souvent moindres que pour les opérations classiques. « On peut déjà investir à partir de 10 euros. L’avantage du token est aussi sa simplicité. Cependant, il faut reconnaître que ce n’est pas non plus révolutionnaire », estime un expert en blockchain. En effet, les ETF sont tout aussi liquides et offrent l’avantage d’une réglementation éprouvée. L’investisseur qui voudrait se risquer à un achat en or via des tokens veillera également à la notoriété, la sécurité et la fiabilité du site par lequel il passera ses transactions.

Pour en savoir plus consultez aussi sur MoneyStore :

Qu’est-ce qu’une ICO ?

Cinq éléments à pendre en compte si l’on investit en or

Comment préparer la transmission de ses avoirs en cryptomonnaies ?

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans FinTechs, La finance en questions, Produits de placement et d'assurance, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *