Qu’est-ce que la masse monétaire ?

# Pexels

En économie, on parle de la masse monétaire pour définir la quantité de monnaie qui est en circulation dans un pays ou une zone économique. Dans la zone euro, elle est calculée, contrôlée et réglementée par la BCE (Banque centrale européenne). La politique monétaire de la BCE a pour but de contrôler cette masse monétaire en vue de maintenir l’inflation à un certain seuil. Pour calculer la masse monétaire, on prend en considération non seulement la monnaie « papier » mais aussi tous les moyens de paiement en circulation à un moment donné.

Trois agrégats

La masse monétaire se définit selon trois agrégats :

  • M1 qui reprend la monnaie « papier », c’est à dire les pièces et billets en circulation, à laquelle on ajoute les dépôts en comptes courants
  • M2 qui agrège M1 en y ajoutant les livrets d’épargne et les crédits à court terme
  • M3 qui reprend M2 et y ajoute les dépôts et crédits à plus long terme, à plus de 2 ans.

Un outil de politique économique

La BCE contrôle la masse monétaire par sa politique monétaire. Cette politique est qualifiée aujourd’hui d’accommodante. Le but de la politique monétaire menée par la BCE est de contrôler les prix et donc l’inflation. Dans la vidéo ci-dessous vous aurez un aperçu du rôle de la masse monétaire et de la BCE dans l’économie.

(Source : Dessine moi l’éco)

Pour en savoir plus consultez aussi sur MoneyStore :

Qu’est-ce que la création monétaire ?

Quel est le rôle d’une banque centrale ?

Quelle est la différence entre la mission de la BCE et celle de la Fed ?


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans La finance en questions, Réflexions économiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *