Quelles sont les sociétés à exclure en portefeuille ?

@Pexels

Dans le cadre des investissements socialement responsables, un des critères qui est appliqué est l’exclusion de sociétés qui sont controversées (armement, alcool, mines de charbon,…). Plusieurs organismes publient des listes de sociétés pouvant faire l’objet d’exclusion dans les portefeuilles en raison de leurs activités qui contreviennent aux critères environnementaux, sociaux ou de gouvernance.

Dans ce cadre, la Norvège est, à bien des égards, un pays précurseur dans le domaine de la responsabilité sociétale, la gouvernance et la protection de l’environnement. Le fonds de pension du gouvernement de ce pays, le Government Pension Fund Global, est le plus gros fonds souverain au monde et est particulièrement renommé en ce qui concerne son approche socialement responsable des investissements. Très impliqué, le Ministère des Finances norvégien détermine la stratégie du fonds en collaboration avec la société Norges Bank Investment Management et avec le Parlement.

Une liste de sociétés exclues de leur portefeuille est éditée et remise à jour régulièrement. On peut consulter cette liste ici 

Cette liste sert aussi de référence pour de nombreux fonds gérés de façon socialement responsable dans le monde. Elle permet en outre aux investisseurs de vérifier si ces sociétés sont intégrées dans leurs sicav ou leurs portefeuilles.

Au sein de cette liste, nous pouvons épingler, à titre d’exemples, quelques noms assez connus ou des secteurs particulièrement controversés.

  • Airbus et Airbus Finance sont exclus pour leur production d’armes nucléaires.
  • American Electric Power pour sa production de charbon ou d’électricité à base de charbon.
  • Berkshire Hathaway Energy Co pour sa production de charbon ou d’électricité à base de charbon.
  • Boeing pour sa production d’armes nucléaires.
  • British American Tobacco pour sa production de tabac.
  • Plusieurs entreprises chinoises actives dans le domaine de l’énergie pour leur production de charbon ou d’électricité à base de charbon.
  • Honeywell International pour sa production d’armes nucléaires.
  • Korea Line corp pour plusieurs dommages environnementaux et des violations sévères des droits de l’homme.
  • La société italienne Leonardo spa pour des faits de corruption graves.
  • Lockheed Martin corp pour sa production d’armes nucléaires.
  • NorthWestern pour sa production de charbon ou d’électricité à base de charbon.
  • PetroChina et Petroleo Brasileiro pour des faits de corruption.
  • Les compagnies du groupe Philip Morris pour leur production de tabac.
  • Rio Tinto pour des dommages sévères à l’environnement.
  • Walmart pour des sérieuses violations des droits de l’homme.

Pour obtenir plus d’informations sur la méthodologie et la liste complète des sociétés faisant l’objet d’exclusion, consultez le site de Norges Bank Investment Management  

Cet article vous a intéressé ? Consultez aussi sur MoneyStore :

A quoi faut-il être attentifs quand on investit dans un fonds durable ?

Investissements socialement responsables : quels mythes et quelle réalité ?

Quelle place pour le pétrole en portefeuille ?

 

Ce contenu a été publié dans La finance éthique, Qu'est-ce que ?, Questions d'argent, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *