Cinq questions concernant l’investissement ESG dans les pays émergents

@Pexels

Par Schroders

Malgré l’intérêt croissant pour les critères ESG, cette forme d’investissement ne décolle pas encore sur les marchés émergents. Comment cela s’explique-t-il ?

D’après une étude de la Global Sustainable Investment Alliance, les actifs ESG mondiaux ont augmenté de 25 % entre 2014 et 2016. L’étude Schroders Global Investor Study 2017 confirme que cette tendance se poursuit. Selon cette dernière, 78 % des personnes interrogées accordent aujourd’hui plus d’importance à l’investissement durable qu’il y a cinq ans. 

La plus grande partie des actifs ESG, ainsi que leur croissance, se trouvent sur les marchés développés.

  1. Les critères ESG sont-ils importants sur les marchés émergents ? 

Des études montrent que les investissements ESG influencent positivement le rendement sur les marchés émergents. De nombreuses recherches empiriques ont montré que les investissements ESG sont susceptibles d’avoir un effet positif sur le rendement. L’intégration des investissements ESG peut non seulement améliorer les performances, mais aussi contribuer à réduire le risque du portefeuille. Les marchés émergents ont tendance à être plus volatils que les marchés développés. La réglementation moins stricte, l’évolution rapide de la démographie et les changements dans le contexte politique peuvent accroître l’incertitude pour les investisseurs sur les marchés émergents. Ces facteurs ont un impact moindre sur les entreprises mieux gérées et plus durables.

  1. Les décideurs politiques et les entreprises des marchés émergents se soucient-ils de la durabilité ? Dans la négative, les marchés développés doivent-ils continuer à le faire ? 

Améliorer la politique menée et les pratiques dans les pays émergents. Au niveau national, les réformes ont évolué dans la bonne direction ces dernières années. L’urbanisation, la pollution, le stress hydrique et le changement climatique ne sont que quelques facteurs parmi d’autres qui augmentent la pression sur les décideurs politiques pour les pousser à s’engager à s’attaquer aux problèmes environnementaux. La Chine et l’Inde sont à l’avant-garde, la Chine cherchant à se positionner parmi les leaders du mouvement mondial de lutte contre le changement climatique.

Certaines bourses encouragent aussi des comportements plus durables en introduisant des normes de reporting sur tous les aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance d’entreprise, en particulier en Afrique du Sud et au Brésil. Par ailleurs, les normes locales deviennent aussi de plus en plus strictes pour les investisseurs sur les marchés émergents. La mondialisation et la technologie moderne renforcent encore la convergence des normes ESG mondiales.

  1. Dispose-t-on de données ESG pour les marchés émergents ? 

Des normes de reporting unanimement admises font encore défaut. Par le passé, la transmission de l’information a toujours été un point faible sur les marchés émergents et, à cause du manque de transparence sur certains de ces marchés, les investisseurs ont éprouvé plus de difficultés pour évaluer avec précision les aspect ESG. Ces dernières années, les nouvelles politiques menées et les exigences en matière d’introduction en bourse ont permis d’améliorer la transparence sur les marchés émergents. De plus, les bourses ont contribué à encourager un reporting plus clair et une meilleure transmission des informations et à formuler des recommandations en matière de gouvernance d’entreprise. Bon nombre de bourses de valeurs des marchés émergents ont renforcé leurs exigences d’admission à la cote et plusieurs bourses ont adhéré ces dernières années à l’initiative Sustainable Stock Exchange des Nations unies relative aux marchés boursiers durables, qui donne des lignes directrices en matière de reporting ESG. 

  1. Les critères ESG doivent-ils se limiter à la seule gouvernance sur les marchés émergents ? 

Les problèmes de gouvernance sont parfois plus faciles à identifier et généralement mieux compris, tandis que les critères sociaux et environnementaux exigent souvent une analyse plus approfondie. Sur cette base, les gestionnaires de fonds actifs peuvent réaliser une analyse approfondie des entreprises qui ont les modèles économiques les plus durables. De plus, les outils traditionnels de mesure de la qualité de la gouvernance s’avèrent parfois insuffisants pour évaluer des entreprises des marchés émergents. La structure du marché local et les questions culturelles doivent en effet être également prises en compte.

  1. L’engagement peut-il faire une différence sur les marchés émergents ? 

Comme les entreprises des marchés émergents font souvent preuve de moins d’ouverture, leur engagement n’en est que plus crucial. L’engagement donne aussi aux investisseurs la possibilité de soutenir et d’encourager une croissance durable là où les règles légales et réglementaires permettant d’atteindre ce résultat sont insuffisantes ou pas encore en vigueur.

Retrouvez le texte intégral de cette analyse dans l’article intitulé ESG and emerging markets investingde l’équipe investissement durable de Schroders.

Consultez aussi le corner Placements

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans La finance éthique, Questions d'argent, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *