Comment repérer un faux billet ?

Une des missions des banques centrales est l’émission de monnaie. En Europe, c’est la Banque Centrale Européenne qui est chargée de cette émission de monnaie dans la zone euro. Aujourd’hui, près de 65% des transactions inférieures à 50 euros sont effectués en liquide. Ce sont les billets de 20 euros qui sont les plus utilisés. Pour éviter les contrefaçons, la BCE émet régulièrement de nouvelles séries de billets.

« Pourquoi une nouvelle série de billets ? Parce qu’il convient de protéger en permanence les billets de la contrefaçon. Les techniques d’impression utilisées pour les billets de banque sont en constante évolution et les faux-monnayeurs les adoptent rapidement. Les billets de la série « Europe » comportent par conséquent des signes de sécurité encore plus sophistiqués que ceux de la première série. Des années de recherche et développement ont été nécessaires pour les mettre au point » peut-on lire sur le site de la BCE.

Les billets sont munis de différents systèmes de sécurité pour éviter ces contrefaçons. Petit coup d’œil sur ces techniques qui permettent de repérer les faux billets. Munissez-vous d’un billet de 20 euros et faites le test suivant :

  • Le toucher : les billets de banque sont fabriqués à base d’une pâte de coton. Cette texture spécifique se sent au toucher. En touchant le billet, on constate également que plusieurs zones sont en relief : sur les bords du recto du billet on peut distinguer des petites lignes imprimées en relief. Le motif principal, les lettres et le chiffre de grande dimension qui indique la valeur du billet sont également en relief.
  • La vue : si l’on regarde le billet face à la lumière, on peut distinguer la princesse Europe qui apparaît en filigrane à gauche dans la zone blanche. Ce filigrane ne se sent pas au toucher. En revanche, à côté du filigrane, on distingue une ligne noire dans laquelle est insérée un fin fil métallique. En enroulant le billet à cet endroit, on perçoit une résistance.

Dans la fenêtre portrait à droite du billet, si l’on regarde en transparence on y voit un hologramme de la princesse Europe. Si on incline le billet, cet hologramme bouge. L’inclinaison du billet fait également apparaître une variation des couleurs du nombre 20 en bas à gauche avec un effet de reflet comme sur une carrosserie de voiture en passant du vert émeraude au bleu.

Dans les étoiles, si l’on regarde à la loupe ou au microscope, on peut distinguer des micro-écritures, de même que dans les fenêtres ou dans le pont. Chaque billet a également un numéro de série qui lui est unique. Les six derniers chiffres de ce numéro se retrouvent à la verticale du billet.

Il existe encore d’autres signes de sécurité qui, eux, ne sont pas communiqués pour éviter de faciliter la tâche des faux-monnayeurs…

Pour en savoir plus consultez aussi le site de la BCE  et une courte vidéo sur Youtube

 

Consultez aussi sur MoneyStore :

Quel est le rôle d’une banque centrale ?

Bientôt la fin de la monnaie-papier ?

Qu’est-ce que la création monétaire ?

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans Comment ?, Questions d'argent, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *