Infographie du mois : Une dette publique mondiale colossale !

Un dessin vaut parfois mieux qu’un long discours ! MoneyStore vous présente chaque mois un graphique ou une infographie illustrant un sujet économique. Ce mois-ci nous vous présentons un graphique reprenant l’ensemble des dettes publiques au niveau mondial.

 

 Source : Visual Capitalist 

« Nous pouvons voir, en une seule infographie 69 billions de dollars de dette mondiale !  Il y a vingt ans, la dette publique totale était estimée à 20 billions de dollars. Depuis lors, selon les derniers chiffres du FMI, ce chiffre est passé à 69,3 billions de dollars, avec un ratio dette/PIB de 82 %, soit le total le plus élevé de l’histoire humaine », peut-on lire sur le site de Visual Capitalist.

Il ne faut pas confondre dette publique et déficit public. Le déficit public décrit la situation d’un Etat dont les dépenses sont supérieures aux recettes. Une dette publique ou souveraine est une dette émise ou garantie par un Etat ou une banque centrale d’un pays. On met aussi souvent en relation la dette publique avec le PIB. Voici un tableau reprenant à la fois le montant des dettes publiques pour certains pays et leur pourcentage par rapport au PIB.

Source : Visual Capitalist

La situation la plus préoccupante est sans doute celle du Japon. Sur base des chiffres de 2018, ce pays a une dette publique qui représente 237% de son PIB. L’Italie (132%), les Etats-Unis (104%) et la Belgique (102%) suivent dans ce classement peu glorieux ! Ce tableau ne reprend que les dettes des Etats. Si l’on voulait connaître l’endettement total au niveau mondial, il y aurait lieu de rajouter l’endettement des entreprises et des ménages. De quoi donner le tournis !

Cet article vous a intéressé ? Consultez aussi sur MoneyStore

Non, la prochaine crise ne viendra pas des dettes publiques

L’extrême faiblesse des taux d’intérêt va perdurer

Les Etats-Unis se dirigent-ils vers une récession en 2020 ?

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *