Branche 23 ou fonds bancaire : que choisir ?

@Pexels

Par AG Insurance

Le constat est là : la faiblesse des taux actuels freine fortement le rendement du traditionnel compte épargne. Ainsi, de plus en plus de Belges se mettent en quête d’alternatives et finissent par se tourner vers l’investissement, notamment via un fonds ouvert de la branche 23 ou un fonds bancaire. Cependant, la myriade de produits disponibles sur le marché rend parfois la décision difficile. Que choisir en fonction de vos objectifs et de votre situation ?

Taxes & avantages fiscaux

Les deux types de fonds donnent accès à un avantage fiscal avec des conditions propres à chacun. En ce qui concerne la branche 23, il n’existe pas de précompte mobilier dû sur les plus-values réalisées et la taxe d’assurance payable à l’entrée (2%) est libératoire, ce qui signifie qu’il suffit de la payer une seule fois pour s’en acquitter définitivement. Il s’agit là du seul élément fiscal lié à ce type de fonds.

Les fonds bancaires sont quant à eux exempts de cette taxe, mais en revanche, en fonction du type de fonds (fonds de capitalisation ou fonds de distribution), le précompte mobilier (qui s’élève actuellement à 30 %) est d’application sur les plus-values réalisées à partir du moment où ledit fonds comporte au moins 10 % d’obligations. Dans ce cas précis, un fonds ouvert de la branche 23 s’avère plus avantageux. C’est donc le cas pour la plupart des fonds mixtes. S’il s’agit d’un fonds composé à 100 % d’actions, il peut s’avérer plus intéressant de se tourner vers un fonds bancaire, car il n’existe pas de précompte mobilier dans ce cas de figure. Une taxe sur les opérations boursières s’applique en revanche. Au total, elle s’élèvera à 1,32 % du montant racheté (mais jusqu’à 4000 euros maximum).

Désignation du bénéficiaire

La branche 23 offre une plus grande liberté en ce qui concerne la désignation du bénéficiaire en cas de décès. En optant pour ce type de produit, vous aurez l’opportunité de désigner votre ou vos bénéficiaire(s) comme bon vous semble. Qu’il s’agisse de vos propres enfants, d’un frère ou d’une sœur ou encore d’un ami proche ; vous avez entièrement carte blanche et pouvez même décider de changer d’avis en cours de route.

À l’inverse, en cas de décès de l’investisseur dans le cadre d’un fonds bancaire, votre succession légale sera automatiquement désignée en tant que bénéficiaire. Ce produit est par conséquent bien plus rigide à ce niveau.

Flexibilité des contrats

Les contrats de la branche 23 sont composés d’un portefeuille de fonds. On peut aisément passer d’un fonds à l’autre en effectuant des transferts (souvent sans frais) étant donné que l’on reste dans le même contrat d’assurance. En banque, les transferts sont généralement plus délicats et accompagnés de frais. Dans les deux cas, les rachats sont bien entendu possibles, là encore moyennant des frais.

Niveau de risque

Qu’il s’agisse d’un fonds ouvert de la branche 23 ou d’un fonds bancaire, ces fonds sont inévitablement liés à un certain niveau de risque ; c’est d’ailleurs ce qui leur permet d’atteindre un rendement potentiellement plus élevé en comparaison avec les produits à rendement garanti de la branche 21.

Quelques conseils avant de vous lancer :

  • N’investissez que l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre sans altérer votre niveau de vie actuel.
  • Comprenez l’enjeu : que vous preniez la décision d’opter pour un produit de la branche 23 ou plutôt pour un fonds bancaire, votre investissement va de paire avec un certain niveau de risque.
  • Évaluez le niveau de risque que vous êtes prêt à prendre.
  • Comprenez l’importance de la diversification.
  • Investir dans ce type de produit implique nécessairement une vision à long terme, préparez-y-vous.
  • Définissez vos objectifs à long terme afin de faire le bon choix.

Consultez aussi le corner assurances

 

 

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans Assurances, Sicav, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Branche 23 ou fonds bancaire : que choisir ?

  1. Carpezat dit :

    Bonjour, je souhaiterais faire l’acquisition d’un fonds de la branche 23. où est-ce que je peux en acheter, mise à part ma banque ? Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *