Qu’est-ce que la courbe des taux ?

La courbe des taux d’intérêt est une courbe qui représente la relation entre les taux d’intérêt à court et à long terme. En règle générale, les taux d’intérêt à court terme sont inférieurs aux taux à long terme. Dans ce cas, la courbe est normale. Parfois, cette courbe peut s’aplatir et même s’inverser.

Cette courbe montre donc, sur un même graphique, la relation qui existe entre les rendements offerts par des obligations émises par un même émetteur en fonction de leurs échéances, c’est à dire de leur maturité.

Pourquoi est-ce intéressant de regarder cette courbe des taux d’intérêt ? Pourquoi les économistes et les stratégistes en font-ils fréquemment référence ? Cette courbe est une référence en matière économique et financière car la forme qu’elle prend sur certaines obligations donne des informations sur les anticipations des investisseurs sur les risques de défaut de l’émetteur. Cette courbe donne aussi des renseignements sur le niveau de l’inflation attendu et sur les taux d’intérêt futurs. Ces dernières années, les politiques d’assouplissement quantitatif des banques centrales ont également fortement influencé sa forme. La forme de la courbe des taux est donc un indicateur de santé économique et financière.

Voici les différentes formes que peut prendre la courbe des taux :

Quand la courbe est-elle normale ?

Dans un environnement économique stable marqué par une inflation faible et un endettement public soutenable, la courbe des taux est normale. Cela signifie que les rendements obligataires augmentent en fonction de la maturité des titres. C’est une situation saine : les taux d’intérêt augmentent au fur et à mesure que l’échéance des obligations est longue. Le risque à long terme est plus important puisque le risque de survenance d’événements qui pourraient affecter le risque de l’émetteur augmente avec le temps. Plus l’échéance est lointaine, plus le niveau des taux d’intérêt et le taux d’inflation escompté sont élevés. La prime de risque exigée par les investisseurs est, de ce fait, plus importante.

Pourquoi la courbe s’inverse-t-elle parfois ?

 

Lorsque la courbe s’inverse, cela signifie que les taux d’intérêt pour un même émetteur sont plus élevés à court terme qu’à long terme. On assiste à une telle inversion lorsque l’inflation est forte et que les Banques centrales sont forcées d’augmenter leurs taux à court terme. Cela signifie que l’économie est en surchauffe et que la hausse des taux courts peut entraîner un ralentissement économique. Cette situation fait craindre une récession à moyen terme.

Parfois la courbe s’aplatit. Qu’est-ce que cela signifie ?

Cela signifie que les taux à long terme baissent et se rapprochent de leur niveau à court terme, ce qui n’est, a priori, pas normal. On estime que cet aplatissement résulte souvent des politiques monétaires ou des anticipations des agents économiques concernant l’inflation ou la santé financière de l’émetteur. S’ils s’attendent à une baisse de l’inflation, ils seront moins gourmands en termes de rendement à long terme et se satisferont de taux à long terme moins élevés. Un émetteur dont la santé financière s’améliore pourrait aussi offrir des taux moins élevés sur des échéances plus longues. Les politiques d’assouplissement des banques centrales ont aussi favorisé l’abondance de liquidités sur les marchés et cet afflux de liquidités a provoqué un aplatissement de la courbe des taux.

Pourquoi la courbe des taux se pentifie-t-elle parfois ?

Parfois, la courbe des taux se redresse et s’apparente presque à une droite. Les taux à long terme sont donc nettement plus élevés que la normale. Dans ce cas, cela sent le danger : les investisseurs craignent pour leurs placements à long terme et exigent une prime de risque plus élevée et donc les taux à long terme augmentent davantage. Les investisseurs peuvent aussi craindre le retour de l’inflation, une dégradation de la situation du pays si l’émetteur est un état ou de sa situation financière.

La courbe des taux d’intérêt permet donc de voir quelles sont les anticipations des acteurs économiques.

Source des graphiques: lafinancepourtous.com

Consultez aussi :

Qu’est-ce que la courbe de Phillips ? Où en est-on aujourd’hui ?

Focus sur la courbe des taux

Comment un taux d’intérêt bas influence les cotations et les rendements ?


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans FAQ, Obligations, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Qu’est-ce que la courbe des taux ?

  1. Jean Blavier dit :

    J’aime beaucoup les petits rappels des bases de l’économie que tu publies de temps en temps, ça rafraîchit la mémoire. Bravo pour le succès de ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *