Qu’est-ce que la venture philanthropie ?

@Pexels

La notion de philanthropie classique est associée au soutien financier par des donateurs à des projets spécifiques qui sont mis en œuvre par des associations. En effectuant un don, en supportant une association, les donateurs soutiennent des projets sur le terrain.

La venture philanthropie consiste plutôt à renforcer la structure des associations pour les aider à mieux fonctionner. A titre d’exemple, en Belgique, la Fondation Roi Baudouin a mis en place une cellule de venture philanthropie. « Cette cellule permet aux associations de renforcer quatre axes de développement. Les fonds récoltés et mis à la disposition de ces organismes doivent leur permettre de renforcer leur modèle économique et opérationnel, d’améliorer leur gouvernance, de mieux structurer leur organisation financière et de leur donner des outils pour mesurer leur impact sociétal », explique Sophie Van Malleghem de la Fondation Roi Baudouin (FRB).

Quel est le processus de sélection des dossiers auprès de la FRB ?

Depuis 2009, la FRB organise des appels à projet pour toute organisation non marchande qui veut renforcer sa structure. Parmi la centaine de dossiers qui arrivent suite à cet appel à projet, une vingtaine sont sélectionnés par un comité d’investissement. Des visites de terrain et des pitchs sont organisés et la Fondation choisit un certain nombre de projets en fonction des budgets et des besoins qui sont émis. « Nous mettons alors à la disposition des organisations sélectionnées des services de consultance dans les quatre domaines. Les fonds doivent être alloués à concurrence de minimum 50% à des frais de consultance. Nous avons aussi des partenaires qui mettent leurs expertises gratuitement au service de ces associations », ajoute Sophie Van Malleghem. Le but de ce type de philanthropie est de procurer davantage de professionnalisme au sein du secteur associatif et de permettre à des associations d’accroître leur impact sociétal. La démarche consiste donc à échanger les bonnes pratiques, à mettre en place de bons outils pour accroître l’impact social des associations.

Comment est financée la venture philanthropie à la FRB ?

Par exemple, dans le cadre de la FRB, la banque BNP Paribas Fortis rétrocède une partie des commissions qu’elle perçoit sur les fonds ISR qu’elle commercialise. Les particuliers peuvent aussi soutenir cette initiative en faisant un don à la FRB (déductible fiscalement à partir de 40 euros) ou transmettre après décès une partie de leur patrimoine à la FRB pour soutenir ces projets.

La venture philanthropie œuvre ainsi à rendre le secteur associatif plus performant et plus professionnel.

Pour en savoir plus sur les projets de venture philanthropie de la Fondation Roi Baudouin cliquez ici

Cet article vous a intéressé ? Consultez aussi :

Pourquoi les femmes investissent-elles de façon plus éthique que les hommes ?

Comment investir dans un fonds ISR ?

Qu’est-ce que la microfinance ?

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans La finance éthique, Qu'est-ce que ?, Questions d'argent, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *