Infographie du mois : Dix ans après la crise, la situation en 3 graphiques

Un dessin vaut parfois mieux qu’un long discours ! MoneyStore vous présente chaque mois un graphique ou une infographie illustrant un sujet économique. Ce mois-ci, nous vous présentons trois graphiques qui montrent la situation des marchés dix ans après la crise.

La société Schroders montre dans un premier graphique que depuis mars 2009, le S&P 500 a progressé de 323% (hors dividendes et de 415% dividendes réinvestis).

 

Dans un deuxième graphique, ce gestionnaire montre que ce sont les marchés boursiers américains qui ont été les plus rentables depuis 2009.

Enfin, dans un troisième graphique, nous constatons que ce sont les valeurs technologiques qui ont été les grandes gagnantes sur les marchés boursiers.

« Un investissement de 1000 dollars dans le secteur technologique en 2009 représente aujourd’hui un portefeuille d’une valeur de 6326 dollars. Les matières premières ont été le secteur le moins performant. Ce secteur a été déserté par la plupart des investisseurs au plus fort de la récession, à cause de la baisse de la demande de produits de base et du tassement de la croissance mondiale », notent les gestionnaires de Schroders.

Cet article vous a intéressé ? Consultez aussi :

Dix ans après Lehman Brothers, d’où viendront les prochains risques de crise ?

Quelles leçons peut-on tirer de la crise turque ?

 

Dix ans après la crise, comment appréhender son portefeuille ?

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *