Infographie du mois : L’immobilier trop cher en Belgique ?

Un dessin vaut parfois mieux qu’un long discours ! MoneyStore vous présente chaque mois un graphique illustrant un sujet économique.

Ce mois-ci, nous vous présentons un graphique montrant le rapport entre les prix de l’immobilier et les revenus dans différents pays européens et aux Etats-Unis.

Source BNP Paribas Fortis

Ce graphique montre que le prix de l’immobilier américain par rapport aux revenus a subi de fortes variations. On y voit l’impact de la crise des subprimes et la reprise de l’immobilier dans ce pays. La Belgique se caractérise par une stabilité dans ces prix qui montent de façon régulière sans fortes amplitudes. Le prix de l’immobilier belge par rapport aux revenus est certes plus élevé qu’en France mais n’est pas excessif et a même légèrement diminué. En revanche, la Suède semble repartir à la hausse mais ce marché a des caractéristiques particulières.

Consultez aussi :

Comment sont utilisés les sols en Belgique ?

Achats immobiliers : quand le fisc est au rendez-vous !

Quelle fiscalité pour les SCI et dividendes français ?

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans Immobilier, Infographies, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *