Qu’est-ce que l’indice PMI ?

PMI est l’acronyme pour Purchasing Managers Index. C’est un indicateur économique de la santé du secteur manufacturier d’un pays. Il se base sur cinq indicateurs principaux : les nouvelles commandes enregistrées par les clients, le niveau de stocks, la production, les commandes chez les fournisseurs et l’emploi.

Cet indicateur a pour but de fournir une information sur les conditions économiques et de production des entreprises ou d’un pays. Il est une référence pour les décideurs dans différents domaines et pour les analystes financiers. Les banques centrales suivent de près ces indices pour définir leur politique en matière de taux d’intérêt.

Comment interpréter cet indice ? Un PMI supérieur à 50 indique une expansion du secteur manufacturier par rapport au mois précédent. Un PMI inférieur à 50 indique une contraction de ce secteur. Le PMI permet aux décideurs dans les secteurs industriels mais aussi aux fournisseurs d’estimer le montant des demandes futures pour leurs produits. Le montant des stocks est, à cet égard, intéressant. De plus, le PMI permet d’évaluer le niveau de l’offre et de la demande qui affectera le prix que les fournisseurs pourront fixer. Si les ordres d’achats augmentent, les prix pourront augmenter.

Cet indicateur donne une image de l’état de santé d’une économie et est, à ce titre, un véritable baromètre pour les analystes financiers.

C’est surtout le PMI américain qui est utilisé. Il est basé sur une enquête mensuelle auprès des directeurs d’achats de près de 300 sociétés manufacturières américaines. Le PMI américain est très suivi pour analyser la tendance que pourrait prendre les taux d’intérêt américains. Les analystes étudient également le PMI d’autres pays comme la Chine, par exemple.
Pour en savoir plus sur l’analyse financière, consultez aussi :

Comment se forment les ratings des Etats ?

Qu’est-ce que le FMI ? Quel est son rôle ?

Les métiers de la gestion : quel est le rôle des analystes ?

 

Ce contenu a été publié dans FAQ, Gestion, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.