Quelles sont les plus grandes banques privées ?

@Pexels

Elles gèrent des milliards de dollars et ont survécu à la crise de 2007-2008. Qui sont les 25 plus grandes banques privées au niveau mondial ? La société Scorpio Partners vient de publier son rapport annuel sur le private banking[1].

Dans ce cadre, elle a effectué un classement des 25 plus grandes banques privées au niveau mondial en fonction des AUM (AUM= Assets under management pour actifs sous gestion). Dans ce classement, la première place est tenue par la banque suisse UBS qui gère 2,068.67 milliards de dollars. Dans le top des banques privées, 12 banques sont européennes (avec une majorité de banques suisses), 8 banques sont américaines, 2 sont canadiennes. On retrouve également 3 banques chinoises : à la 15ème place, la China Merchants Bank avec 239 milliards de dollars d’actifs sous gestion et une croissance de 32,5% en 2016, ICBC (Industrial and Commercial Bank of China) à la 22ème place et la Bank of China à la 24ème place. On notera également la 9ème place de Goldman Sachs.

Si ces banques font partie des 25 plus grosses banques privées au monde, certaines n’en affichent pas moins une évolution négative. C’est le cas de J.P. Morgan avec une diminution de ses actifs de 0,46% et Deutsche Bank avec une baisse de 25,5 %. HSBC affiche également une baisse de près de 15%.

Le secteur est soumis à des défis importants. Il doit faire face à des réglementations de plus en plus exigeantes. Il doit tenir compte également de la croissance importante de la gestion passive et de l’arrivée de l’offre des FinTechs. La rentabilité du secteur a diminué, ce qui a entrainé une inéluctable coupe dans les coûts de ces grandes institutions.

Voici le classement des 25 plus grandes banques privées (selon les AUM)

1. UBS

AUM 2016: $2,068.67 milliards

Croissance annuelle: 6.36%

2. Bank of America

AUM 2016: $1,971.97 milliards

Croissance annuelle: 1.55%

3. Morgan Stanley

AUM 2016: $1,950 milliards

Croissance annuelle: 6.21%

4. Wells Fargo

AUM 2016: $922 milliards

Croissance annuelle: 10.95%

5. Royal Bank of Canada

AUM 2016: $791.13 milliards

Croissance annuelle: 13.76%

6. Credit Suisse

AUM 2016: $719.33 milliards

Croissance annuelle: 7.64%

7. Citi

AUM 2016: $452 milliards

Croissance annuelle: 2.96%

8. JP Morgan

AUM 2016: $435 milliards

Croissance annuelle: -0.46%

9. Goldman Sachs

AUM 2016: $413 milliards

Croissance annuelle: 11.92%

10. BNP Paribas

AUM 2016: $361.9 milliards

Croissance annuelle: 5.2%

11. Julius Baer

AUM 2016: $323.9 milliards

Croissance annuelle: 11.96%

12. BMO Financial Group

AUM 2016: $301.82 milliards

Croissance annuelle: 1.94%

13. Northern Trust

AUM 2016: $248.4 milliards

Croissance annuelle: 9.28%

14. Pictet

AUM 2016: $246.32 milliards

Croissance annuelle: 5.91%

15. China Merchants Bank

AUM 2016: $238.96 milliards

Croissance annuelle: 32.54%

16. Deutsche Bank

AUM 2016: $227.24 milliards

Croissance annuelle: -25.52%

17. HSBC

AUM 2016: $222 milliards

Croissance annuelle: -14.94%

18. ABN AMRO

AUM 2016: $215.56 milliards

Croissance annuelle: 2.86%

19. Santander

AUM 2016: $214.82 milliards

Croissance annuelle: 9.36%

20. Safra Sarasin Group

AUM 2016: $208.4 milliards

Croissance annuelle: 7.31%

21. BNY Mellon

AUM 2016: $204.6 milliards

Croissance annuelle: 6.67%

22. Industrial and Commercial Bank of China (ICBC)

AUM 2016: $174.23 milliards

Croissance annuelle: 13.81%

23. Crédit Agricole

AUM 2016: $160.33 milliards

Croissance annuelle: 0.9%

24. Bank of China

AUM 2016: $143.99 milliards

Croissance annuelle: 23.46%

25. Crédit Industriel et Commercial (CIC)

AUM 2016: $133.61 milliards

Croissance annuelle: 4.1%

Cet article vous a intéressé ? Consultez aussi :

Secteur de la gestion : périls en vue

La gestion de fortune passera par les FinTechs ou ne passera pas

Taxer les comptes-titres : contre-productif et incohérent

[1] Source : Citywire 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans Actualité, Construction de portefeuille, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *