Branche 21, Branche 23 : quelles différences et pour quels investisseurs ?

@Pexels

Par AG Insurance

En début d’année, nous prenons traditionnellement de bonnes résolutions. En avez-vous prises en ce qui concerne votre argent ? Si ce n’est pas le cas, il n’est jamais trop tard.

Et pourquoi ne pas investir dans une assurance-vie ? C’est un excellent choix si vous souhaitez bénéficier d’un rendement potentiellement intéressant en profitant des avantages liés à la structure de l’assurance-vie. Mais quel type d’assurance choisir ? C’est avant tout une affaire de profil d’investisseur :

  • Le profil défensif: il souhaite avant tout la sécurité. De ce fait, son niveau de rendement sera plus faible. Seule une part très limitée de son portefeuille peut être investie dans des solutions plus risquées.
  • Le profil neutre: il cherche un bon équilibre entre rendement et risque. Il est prêt à investir la moitié de son portefeuille dans des placements plus risqués. Il a souvent un horizon de placement plus long car il sait que les investissements à plus long terme offrent un rendement moyen supérieur.
  • Le profil dynamique: il cherche consciemment le rendement et investit principalement dans des placements plus risqués. Il accepte qu’entretemps, la valeur de son portefeuille puisse diminuer en raison d’évolutions négatives sur les marchés financiers.

Quelle solution pour quel profil ?
Si votre profil est plutôt défensif (vous préférez prendre le moins de risques possible), il existe les assurances-épargnes de la branche 21 qui offrent un remboursement du capital au terme et un taux d’intérêt garanti. Celui-ci peut être complété d’éventuelles participations bénéficiaires. Vous bénéficiez ainsi d’un rendement garanti tout en profitant d’une sécurité totale. Le fonds de garantie vous protège jusqu’à 100.000 euros (par preneur d’assurance et par compagnie d’assurances), même en cas de faillite de l’entreprise.

Si vous visez un rendement plus élevé, en conservant toutefois une certaine protection (vous avez alors un profil d’investisseur neutre), vous pouvez vous diriger vers un fonds structuré via les assurances-placements de la branche 23. Celui-ci se caractérise par une période de souscription limitée et un terme fixe. La prime nette est totalement ou partiellement protégée au terme. La plus-value réalisée dépend de la structure et de l’évolution des valeurs sous-jacentes.

Si vous préférez un portefeuille plus dynamique, alors les fonds ouverts de la branche 23 sont faits pour vous. Au sein-même de cette branche d’investissement, vous disposez encore de plusieurs choix. Certaines de ces assurances-placements proposent un certain contrôle via des mécanismes de protection. Ceux-ci visent à mettre à l’abri les bénéfices obtenus ou à limiter les pertes en transférant le capital vers un fonds plus défensif lorsqu’un certain niveau de pertes est enregistré.

Dans tous les cas, les assurances-placements de la branche 23 vous offre le choix parmi une gamme de fonds diversifiée. Vous pouvez alors très bien opter pour un fonds moins exposé en actions et composé de plus d’obligations, si vous le souhaitez.
Il faut toutefois garder à l’esprit que ce type d’assurances comporte davantage de risques car elles sont soumises aux aléas des marchés financiers.
Quels sont les points communs de ces solutions d’investissement ?

  • Aucun précompte mobilier n’est dû sur les assurances de la branche 21, ni sur les assurances de la branche 23 (sauf en cas de rachat dans les 8 premières années du contrat si l’assurance offre une garantie de rendement).
  • La plupart de ces solutions permettent d’effectuer des rachats, totaux ou partiels, ponctuels ou périodiques, moyennant des frais éventuels.
  • L’Etat prélève une taxe de 2 % sur les primes investies dans ce type de solution d’investissement. Malgré cela, les assurances-épargnes et les assurances-placements sont en principe fiscalement plus avantageuses que d’autres produits d’investissement comparables qui sont soumis au précompte mobilier.
  • Grâce à la structure assurance de ce type d’investissement, vous pouvez éventuellement transmettre une somme d’argent à une tierce personne sans devoir recourir au testament (grâce à la clause bénéficiaire de l’assurance-vie). Dans ce cadre-là, l’assurance-vie peut être utilisée comme outil de transmission de patrimoine. Des droits de succession peuvent toutefois être dus sur le montant versé.
  • Les assurances-épargnes et les assurances-placements comportent une couverture décès (soumise à conditions dans certaines assurances de la branche 23).
    En bref, il existe une gamme complète d’assurances-épargnes de la branche 21 et d’assurances-placements de la branche 23 adaptées à tous les profils d’investisseur. N’hésitez pas à en parler avec votre conseiller en assurances qui déterminera avec vous si ces solutions vous conviennent.

Lire aussi le corner assurances

 


Pour en savoir plus sur ce sujet et sur le monde financier et économique, abonnez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire ici
Nous n’avons que des produits de courrier électronique concernant la newsletter, des flashs actu ou l’invitation à des événements que nous organisons. C’est pour recevoir ce type d’informations que les lecteurs s’inscrivent. Nous ne recueillons et ne traitons que vos adresses électroniques. Veuillez noter qu’en vertu de GDPR, vous aurez le droit de nous demander à tout moment de recevoir une copie de vos données personnelles traitées, de demander la suppression de vos données personnelles. Nos newsletters contiennent un lien pour mettre fin à votre abonnement immédiatement ou le modifier.

Ce contenu a été publié dans Produits d'assurance, Qu'est-ce que ?, Questions d'argent, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.