Tricount : Les bons comptes font les bons amis !

Lors des virées ou vacances entre amis, il est fréquent que les uns payent et se fassent rembourser par les autres. Parfois, c’est un peu plus compliqué : l’un paye le déplacement, l’autre les courses du ménage, le troisième le resto en fin de séjour. Et, au bout du compte, qui doit combien à qui ? C’est là que l’application Tricount entre en piste. Cette application téléchargée gratuitement permet à chacun d’ajouter les dépenses qu’il a faites. L’application fournit la balance des comptes et donne, au moment de la clôture des comptes, la solution de règlement en minimisant le nombre de transactions.

Cette application très flexible est gratuite et permet de mutualiser les dépenses d’un groupe en se basant sur la responsabilisation et la confiance entre les membres de ce groupe. Cette application a été lancée en 2010 et la société Belcube y a investi 500.000 euros pour permettre d’en améliorer les fonctionnalités. En 2016, la société a dépassé le million d’utilisateurs qui ont effectué pour près d’un milliard d’euros de dépenses via cette application.

Aujourd’hui, Tricount vient d’intégrer un bouton de paiement qui permet d’effectuer le paiement en toute sécurité et ce, grâce à un partenariat avec Bancontact. L’application Tricount initie la transaction et c’est ensuite l’app Bancontact qui prend le relais. Il faut télécharger l’app Bancontact si elle n’est pas déjà préalablement téléchargée.

Le transfert d’information entre les deux apps permet de générer automatiquement un QR-code de Bancontact pour se faire rembourser, et est lisible par la plupart des apps bancaires. C’est celui à qui on doit de l’argent qui initie l’opération et génère le QR-code. Lorsque le paiement est effectué, les comptes sont soldés dans l’application Tricount. « Nous sommes très heureux d’offrir ce service supplémentaire à l’ensemble de nos utilisateurs. Plus d’un million de personnes font déjà confiance à Tricount pour faire leurs comptes : on veut leur faciliter la vie à chaque instant ! De surcroît, étant Belges, nous tenions à fournir cette intégration avec le principal acteur du payement en Belgique. C’est réellement encourageant de voir qu’il est possible pour une jeune start-up de nouer des partenariats avec des institutions financières plus établies », déclarent Jonathan Fallon et Guillebert de Dorlodot, fondateurs de Tricount. Les bons comptes faisant les bons amis, cette application peut être considérée comme un support amical désormais indispensable. Elle est la première application de ce type en Belgique et en France. Le principal concurrent de Tricount est américain.

Tricount n’est cependant toujours pas rentable pour ces fondateurs mais des projets de développement sont dans les cartons tant dans le domaine de génération de publicités que dans celui des services proches de l’application.

Cet article vous a intéressé ? Consultez aussi :

Qu’est-ce que PSD2 et quel impact sur vos finances ?

Qu’est-ce qu’un bot ou chatbot et quelle utilisation en finance ?

A quoi ressemblera votre banque demain ?

 

Ce contenu a été publié dans Actualité, Entrepreneur à la une, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.