La Chine sur les traces du Japon ?

@Pexels

Par Mauro Fiorini, rédacteur

Il y a 30 ans, au Japon, la bulle spéculative sur le marché immobilier et sur le marché des actions éclatait avec des conséquences extrêmement négatives sur la croissance intérieure qui mit 20 ans à se redresser.

Depuis des années, certains observateurs n’hésitent pas à faire la comparaison entre l’évolution de la croissance économique chinoise et celle que connut le Japon avant l’éclatement de cette bulle.

En Chine, le marché immobilier a failli subir le même sort mais est reparti à la hausse ce qui inquiète les autorités chinoises qui essaient de freiner cette tendance en augmentant le montant de l’acompte à déposer lors de l’achat d’un deuxième bien.

Ces deux dernières années, la croissance à deux chiffres a cessé mais, grâce aux mesures de soutien, la croissance chinoise reste dans la fourchette de 6 à 7% telle que prévue par le Comité Central. Un changement de cap vers une croissance dépendant plus de la consommation interne a été amorcé mais prend du temps à sortir les effets espérés.

La dette globale chinoise qui représente 250 % du PIB et surtout la dette privée à 150 % inquiètent le FMI et certains économistes qui y voient la source potentielle d’un krach semblable à celui du Japon. A ces chiffres, il faut encore ajouter les montages hors bilan dans le secteur du shadow banking qui peuvent être comparés aux subprimes américains.

Ces craintes sont balayées par d’autres analystes qui considèrent que la majorité des crédits ont été accordés à des grandes entreprises étatiques par des banques étatiques donc, en fin de compte, par le gouvernement. Ce dernier a les moyens : 3.000 milliards de dollars de réserves de change, pour soutenir le secteur en cas de difficulté.

Jusqu’à présent, le Comité Central et la Banque Centrale parviennent à marcher sur ce fil rouge sans tomber mais l’inquiétude reste de mise. N’oublions pas la possibilité d’un effet papillon qui pourrait venir d’un autre endroit de la planète économique.

Lire aussi :

Faut-il avoir peur de la Chine ?

Pourquoi le Japon mérite que l’on s’y attarde ?

Quelle vision pour l’Asie ?

 

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.