L’assurance-vie individuelle au profit d’un enfant

IMG_1152Par AG Insurance

Certaines assurances-épargne avec rendement garanti peuvent être souscrites par les parents, grands-parents etc. au profit d’un enfant, petit-enfant afin de lui constituer un capital de départ qui l’aidera lorsqu’il démarrera sa vie d’adulte.

De quoi s’agit-il ?

L’assurance-épargne avec rendement garanti pour enfants est une assurance-vie individuelle de la branche 21, elle allie sécurité et rendement garanti. Outre la garantie de capital, un taux d’intérêt est appliqué sur chaque prime nette investie et reste garanti pendant toute la durée du contrat. Pour chaque versement, vous êtes certain de recevoir le taux d’intérêt en vigueur à ce moment-là. Ce rendement peut encore être amélioré grâce aux éventuelles participations bénéficiaires annuelles. Elles dépendent de la conjoncture économique et des résultats financiers de la compagnie d’assurances.

L’assurance-épargne de la branche 21 est très flexible. Vous décidez quand et combien vous épargnez. Vous pouvez très bien épargner un montant fixe tous les mois ou verser un plus gros montant la première fois et effectuer des versements ponctuels par la suite, en fonction de vos possibilités financières.
Vous pouvez même souvent opter pour une couverture décès supplémentaire, afin que votre enfant ou petit-enfant reçoive un montant supplémentaire, en plus de l’épargne, si vous veniez à décéder avant la fin du contrat.

Enfin, vous gardez le contrôle de cette épargne. Vous pouvez choisir que le capital au terme soit versé directement à l’enfant, en l’indiquant comme bénéficiaire de l’assurance. Mais vous pouvez également choisir de vous mentionner vous-même en tant que bénéficiaire afin d’offrir personnellement le capital à votre enfant ou petit-enfant au moment que vous jugerez opportun, plus tard après l’échéance du contrat. Après tout, peut-être que l’enfant mettra un peu plus de temps pour s’assagir et faire bon usage de l’argent épargné.
D’ailleurs, à la souscription, bien souvent, c’est vous qui choisissez la durée du contrat. Par exemple, il peut prendre fin aux 18 ans de l’enfant, à ses 21 ans ou à ses 24 ans.

En outre, en tant que preneur d’assurance, vous pouvez modifier vos choix à tout moment pendant la durée de vie du contrat, car on ne sait jamais de quoi demain sera fait. Peut-être vous verrez-vous un jour contraint de demander un rachat, total ou partiel ? Avec l’assurance-épargne de la branche 21, c’est possible. Notez toutefois que des frais de rachat ainsi qu’une éventuelle correction financière pourraient alors être appliqués. En outre, en cas de rachat pendant les huit premières années, un précompte mobilier est dû. Ce qui n’est pas le cas à l’échéance du contrat, puisque les assurances de la branche 21 ont une durée minimale de 8 ans. A noter aussi que les versements sont actuellement soumis à une taxe sur les assurances de 2 %.

Pour les clients qui souhaitent prendre un peu plus de risques, il existe également des produits d’assurance-vie pour enfants combinant la branche 21 et la branche 23. Vous choisissez alors vous-même la part que vous investissez en branche 21, pour la sécurité, et celle que vous investissez en branche 23, dans des fonds d’investissement, certes plus risqués mais qui offrent en contrepartie une possibilité de rendement plus élevé.

Pour aider la prunelle de ses yeux à prendre un bon départ dans la vie, il existe donc différentes alternatives. A chacun sa solution d’épargne …

Lire aussi le corner Assurances

Ce contenu a été publié dans Assurances, Transmission, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.