Principes d’Investissement Responsable des Nations-Unis : 10 ans déjà !

light-person-woman-fire-mediumPar la Banque Degroof Petercam

Les Principes d’Investissement Responsable, sponsorisés par les Nations-Unies, fêtent cette année leurs dix ans d’existence. A la vue de l’impressionnante croissance du nombre de signataires et d’actifs sous gestion représentés, les principes au nombre de six sont clairement un succès.

Graphe : Evolution des signataires aux Principes d’Investissement Responsable (UN PRI)

par défaut 2016-07-20 à 14.19.26

Pour rappel, les six principes sont des principes de promotion des meilleures pratiques afin d’encourager l’adoption de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) et promouvoir une finance plus durable et à plus long-terme.

Bien que les principes soient non contraignants mais plutôt de l’ordre de la guidance, les signataires des PRI doivent depuis deux ans obligatoirement rapporter sur l’évolution de l’implémentation des principes au sein de l’organisation. Ce reporting obligatoire a été une première avancée pour les PRI en leur accordant un poids certain. De plus, l’évaluation réalisée par les PRI sur base de ce reporting annuel permet également de mettre en évidence les forces et faiblesses de l’état d’avancement de mise en place des principes. Le signataire est informé de la progression d’implémentation comparée aux autres signataires de taille similaire ou signataire la même année et des pistes d’amélioration à suivre.

L’engagement aux PRI explique l’intégration croissante de critères ESG dans les démarches d’investissement, qu’elles aient un objectif formel durable ou non. De plus, il a également incité les investisseurs à prendre davantage leur responsabilité actionnariale et justifie en partie la croissance des engagements actionnariaux envers les entreprises. Il offre d’ailleurs l’opportunité de rejoindre d’autres signataires sur une plateforme d’engagement collaboratif, précieux pour les plus petits acteurs.

Aujourd’hui, les PRI font appel à leurs signataires pour l’objectif de la prochaine décennie. La première avait pour mission de conscientiser davantage le monde de la finance sur l’importance des enjeux ESG. Celle à venir, intitulée « passer de la sensibilisation à l’impact », vise à gagner davantage d’impact et de résultats tangibles pour un développement économique durable et équitable. Les projets et initiatives seront présentés début 2017 sur base des propositions faites dans la communication adressée aux signataires. D’ores et déjà certaines pistes d’amélioration ont été identifiées telles que plus de clarté autour des objectifs et de leurs ambitions ou encore la recherche d’un plus grand impact sur le « monde réel ». Une réflexion vise également l’intégration en parallèle des objectifs de développement durable des Nations Unies aux PRI.

En consultant ses signataires, les PRI visent à nouveau une plus grande responsabilisation des acteurs du monde financier pour une finance plus durable et à plus long-terme. On ne peut que s’en réjouir !

Consultez aussi le corner Placements responsables

 

Ce contenu a été publié dans Actualité, Placements responsables, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.