Mais pourquoi le cours de l’or remonte-t-il ?

par défaut 2016-07-11 à 13.37.30par défaut 2016-07-11 à 13.37.45Il y a tout juste un an, les mines d’or affichaient les plus mauvais résultats en bourse depuis le début de l’année 2015. Un an après, ces mêmes mines d’or présentent des performances « insolentes ». Comment explique-t-on cette hausse liée à celle du cours du métal jaune ?

L’investissement en or a toujours été influencé par la montée des inquiétudes tant sur le plan politique qu’économique. Le Brexit a relancé un climat anxiogène au niveau politique. Ce referendum reflète l’ascension des mouvements populistes en Europe et fait craindre un phénomène de plus grande ampleur. « Lorsque le résultat du référendum sur la sortie de l’UE s’est avéré favorable au Brexit, le cours de l’or a immédiatement bondi de 6,5%. Calculé en livres sterling, le prix de l’or a même grimpé de 20% en 48 heures; l’exemple parfait d’un réflexe de panique », expliquent James Luke et Mark Lacey de chez Schroders. Encore considéré comme une valeur refuge par certains investisseurs, le métal jaune apparaît ici comme une retraite assurée face à l’incertitude géopolitique croissante.

Un autre facteur influence également le cours de l’or : le niveau des taux d’intérêt. « La faiblesse des prix de l’or ces dernières années est en grande partie due au sentiment bien ancré qu’un programme systématique de relèvement des taux de la Fed allait finir par faire grimper les taux d’intérêt réels et raffermirait le dollar. Cette conviction a été ébranlée cette année. En effet, la normalisation aux États-Unis n’a permis de relever les taux d’intérêt américains que de 25 points de base, tandis que d’autres banques centrales continuent de privilégier une politique monétaire accommodante jusqu’à l’absurde », notent encore les analystes de chez Schroders. Aujourd’hui,  il est donc de plus en plus probable que les taux d’intérêt réels resteront négatifs pendant une période prolongée et que les positions sur l’or continueront d’augmenter.

Comme on peut le constater, l’or n’est pas un investissement de tout repos. Il accuse une volatilité de plus en plus forte et, rappelons-le, il ne procure aucun rendement sous forme de dividendes ou de coupons. Les investisseurs en quête de rendement sont donc soumis aux aléas du cours de l’once.

En ce qui concerne les mines d’or, les analystes reconnaissent que les bilans de ces sociétés se sont assainis. Schroders pense que l’or intéresse de plus en plus les investisseurs et que les actions aurifères seraient particulièrement attrayantes. « Les sociétés capables d’accroître leur production organique, tout en gérant rigoureusement leurs coûts et leur bilan, offrent les meilleures perspectives de résultats solides et de rendement à long terme dans un climat de hausse des prix de l’or. Les actifs liés à la stagflation, comme les matières premières, l’or et les titres énergétiques devraient augmenter, tandis que les actions dans les secteurs nécessitant l’engagement de personnel et le secteur de la construction de logements, ainsi que les obligations, seront sous pression », ajoutent ces observateurs.

Cet avis semble partagé par Moody’s qui déclare à propos de certains mines d’or que « la dépréciation du dollar australien et du rand sud-africain sont des facteurs positifs pour les actions AngloGold Ashanti Limited et Gold Fields Limited, dont les free cash-flows vont augmenter grâce à des coûts de production en baisse et une augmentation des revenus exprimés en dollar US ». Le Brexit a été favorable pour les mines d’or. Moody’s reste cependant conservateur sur le prix de l’or qui sera encore soumis à une forte volatilité.

Compte tenu de cette forte volatilité, l’or ne doit pas être considéré comme une valeur refuge. Il peut néanmoins entrer dans la composition des portefeuilles à titre de diversification.

Source des données chiffrées : Morningstar

Cet article vous a intéressé ? Consultez aussi :

L’or est-il encore une valeur-refuge ?

Brexit, qui sont les perdants et les gagnants ?

Faut-il avoir peur de la Chine ?

Ce contenu a été publié dans Actualité, Hit-Parade des fonds, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.