Qu’est-ce que le crowdlending ?

Photo016Nous avons déjà évoqué le crowdfunding qui consiste à collecter des fonds auprès d’une communauté d’investisseurs (parfois de donateurs) pour financer des projets. En général, le crowdfunding permet aux entreprises de petite taille de trouver un financement par fonds propres (en capital). Le crowdlending se base sur le même concept mais en permettant à une entreprise d’emprunter, de trouver des fonds sous forme de prêts et non pas sous forme de capital.

Ces plateformes de crowdlending facilitent les sources de crédits en-dehors du circuit bancaire traditionnel en connectant les petites entreprises directement avec des investisseurs potentiels.

Ce financement se fait, en général, sans garantie et permet aux investisseurs de diriger leur épargne immédiatement dans l’économie réelle avec un rendement attractif. Les demandes de crédit arrivent chez les gestionnaires de la plateforme de crowdlending et font l’objet d’une analyse très minutieuse. Après acceptation du dossier, les prêts sont financés grâce à des sommes prêtées par des particuliers. Contrairement au crowdfunding, les remboursements des intérêts et du principal se font de façon régulière.

Quels sont les avantages du crowdlending ?

  • Il s’agit d’un financement de projets par prêts. On a donc un remboursement régulier contrairement à un investissement en actions.
  • Les taux d’intérêts sont attractifs.
  • L’investisseur finance des projets concrets. En général, on finance un projet, un actif, un investissement bien précis, bien défini : acquisition de matériel ou d’immeubles, rachat d’une société pour réaliser de la croissance externe, engagement de personnel,
  • L’investissement se fait de façon rapide, aisée et est transparent.
  • La mise initiale est faible.

Quels sont les risques du crowdlending ?

  • Les prêts sont octroyés sans garantie.
  • Il convient d’être très attentif au fait qu’on est ici dans un investissement plus risqué compte tenu de la taille des sociétés.
  • Il faut être très attentif au taux de défaut que la plateforme enregistre. C’est donc la façon dont elle va sélectionner les sociétés et comment sont valorisés l’investissement et la société qui devront faire l’objet d’une attention particulière.
  • Il y a parfois des risques de fraude.
  • Il faut veiller à ce que la plateforme par laquelle on veut investir soit agréée et réglementée.

  Il s’agit donc d’un investissement qui ne peut se concevoir que dans le cadre d’une diversification d’un portefeuille actif.

Le crowdlending n’est pas synonyme de peer-to-peer lending. Ici, ce sont des particuliers qui prêtent à des sociétés alors que, dans le peer-to-peer lending, ce sont des particuliers qui prêtent à d’autres particuliers.

Cet article vous a intéressé ? Consultez aussi :

Qu’est ce que le crowdfunding ?

Qu’est-ce qu’une plateforme de peer-to-peer lending ?

Qu’est-ce que les FinTechs ?

Ce contenu a été publié dans Entrepreneur à la une, FAQ, Placements, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.