Les bourses perdent pied, l’investisseur doit garder le cap !

IMG_1087Les bourses ont dévissé en ce début de semaine. Cette volatilité angoisse certains investisseurs qui se posent la question : est-ce le moment de vendre ? Analysons d’abord les causes de cette chute. Le marché chinois a encaissé une forte baisse, la croissance de ce pays ralentit, sa monnaie a été dévaluée et cette situation plombe l’ensemble des bourses mondiales.

Les prix des matières premières sont au plancher, les devises émergentes entament leur descente face au dollar et de nombreuses positions ont été vendues dans la panique. Ce sont surtout les pays émergents qui ont souffert de ce mouvement de vente. Les revers de confiance que les marchés enregistrent sont dus à l’incertitude concernant les politiques monétaires et fiscales, à la contagion financière entre les différents marchés de la planète, aux tensions géopolitiques. A l’avenir, les marchés seront de plus en plus volatils et l’investisseur devra s’y faire.

Tous ces éléments exacerbent la confiance des investisseurs. Cependant, la vision à long terme sur les marchés actions est une des bases de l’investissement avec la diversification des avoirs. « Il est important de ne pas être secoué émotionnellement par cette volatilité mais plutôt d’envisager ces épisodes volatils comme des opportunités d’acquérir des valeurs moins chères », estime-t-on chez Fidelity. En effet, les fortes baisses et ces moments de volatilité doivent se concevoir davantage, dans une optique à long terme, comme des opportunités plutôt que comme des catastrophes. « Le moment de racheter est proche… », prévient Frank Vranken Strategiste chez Puilaetco Dewaay Private Bankers. Après de telles baisses, la probabilité de remontée est plus importante.

La volatilité est inhérente aux marchés d’actions. Les corrections sont des épisodes normaux sur les marchés. Si l’on est investi dans des entreprises dont les fondamentaux sont solides, il faut savoir faire le gros dos. Comme pour votre maison dont vous ne regardez pas le prix tous les jours, votre portefeuille ne doit pas faire l’objet d’une attention journalière.

Il faut diversifier ses avoirs et investir dans des entreprises ayant des bilans solides et des perspectives de croissance dans des niches ou des positions dominantes. Avant d’investir en bourse, il faut être conscient de la survenance de tels épisodes. La volatilité est une des données de l’investissement en actions. Quand on y est préparé, on peut réagir plus rationnellement lorsque de tels épisodes surviennent en restant bien focalisés sur ses objectifs à long terme.

Lire aussi :

Doit-on craindre une nouvelle grande dépression ?

La psychologie des sommets de marché

Soumis à de fortes pressions le marché russe a-t-il encore du potentiel ?

Ce contenu a été publié dans Actions, Actualité, Gestion, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les bourses perdent pied, l’investisseur doit garder le cap !

  1. Jacques dit :

    Le lundi 24 août 2015 a été un jour noir pour le marché mondial mais, comme vous le laissez bien entendre dans votre article, cela peut ouvrir des opportunités auxquelles on n’avait pas spécialement songé auparavant.

Les commentaires sont fermés.