Quelle place pour les femmes dans les FinTechs ?

Source de l'illustration: Pexels

Source de l’illustration: Pexels

Par la Banque Degroof

Le monde de la finance est en pleine mutation. Les FinTechs développent une offre de services en marge du secteur bancaire. Composés des termes « finance » et « technologie», les FinTechs désignent les start-ups qui utilisent la technologie pour repenser les services financiers et bancaires (crowdfunding, monnaie virtuelle, paiement électronique via son smartphone, etc.). Cette offre est plus transparente et plus abordable en termes de coûts que l’offre traditionnelle des banques.

Dans ce domaine, les FinTechs vont révolutionner la finance de même qu’Internet a révolutionné les industries de la musique et des médias. Mais-va-t-elle révolutionner aussi ce monde dans le domaine de la diversité des genres ? Un papier rédigé sur ce sujet par Innotribe en collaboration avec the Digital Finance Institute and Carlisle & Gallagher Consulting Group nous permet de nous pencher sur cet aspect rarement analysé.

Le problème de la diversité des genres est bien réel. Le manque de diversité est un phénomène mondial. A la fois dans le secteur technologique et dans le secteur financier, les positions de management sont essentiellement occupées par des hommes. Or, comme le relève le rapport de la Banque Mondiale en 2012 (Gender equality and development), les femmes jouent un rôle primordial dans la gestion des finances et des achats du ménage.

La diversité des genres est donc une nécessité. « Augmenter l’équilibre des genres dans les FinTechs est une nécessité en vue de développer des produits et des solutions qui répondent aux besoins de tous les utilisateurs. La FinTech est en état de jouer le rôle de catalyseur pour donner un impact disruptif au sens large dans un secteur bien établi », peut-on lire dans cet article.

De nombreuses études réalisées par McKinsey ont démontré les avantages d’avoir des femmes occupant des postes de direction. Les résultats financiers des entreprises qui ont un pourcentage significatif de femmes aux postes-clefs de l’entreprise sont généralement meilleurs que la moyenne. Il y a donc un coût à ne pas enclencher de progrès dans le domaine de la diversité des genres. « Il est temps que la communauté FinTech agisse », estiment les auteurs.

On dénombre environ 400 femmes qui se sont lancées dans le secteur FinTech. Les femmes sont sous-représentées dans cette sphère d’activité et cela doit changer ! Comment peut-on favoriser la participation des femmes dans ce domaine ? De nombreuses études dont celle réalisée par le bureau Oliver Wyman en 2015 « Women in financial services » et celle de l’organisation internationale du travail, « Women in business and management : gaining momentum » donnent des recommandations pour favoriser ce changement :

  • Faire de la diversité des genres une priorité. Les entreprises doivent éduquer et discuter de ce problème avec leurs employés. Quels sont les éléments qui freinent l’engagement, la rétention et la promotion des meilleurs candidats en fonction du genre ?
  • L’entreprise peut également implanter des politiques qui permettent une bonne conciliation entre vie professionnelle et familiale. Ce n’est pas ici qu’une question de genre. Les responsabilités familiales sont désormais assumées par les deux sexes.
  • Mettre en place de bonnes mesures de performance car ce n’est pas l’instauration de quotas qui va résoudre le problème de la diversité des genres en entreprise.
  • L’éducation et le rôle joué par les parents est primordial pour, à la fois, encourager leur fille à poursuivre leur passion et, ensuite, pour les aider concrètement par un soutien familial adéquat quand elles sont dans le circuit du travail. Il est important d’avoir aussi de bons mentors dans la sphère professionnelle.
  • Les entreprises doivent introduire des programmes de formation et de mentoring de carrière par des personnes expérimentées pour partager cette expérience acquise.
  • Sachons aussi célébrer et parler des succès. Il est important de mettre en avant les avancées des femmes dans ce domaine. Le succès partagé peut faire des émules.

Pour en savoir plus, consultez le papier « The Power women in FinTech » rédigé par Innotribe en collaboration avec the Digital Finance Institute and Carlisle & Gallagher Consulting Group. Vous y trouverez, en fin de document, des témoignages vrais et très concrets de femmes qui travaillent dans ce secteur. Un partage d’expériences qui vaut le détour !

Lire aussi le coin des femmes

Ce contenu a été publié dans Entrepreneur à la une, Femmes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Quelle place pour les femmes dans les FinTechs ?

  1. Christine Duhaime dit :

    Merci d’avoir compris notre rapport sur les femmes dans FinTech « power women in FinTech », co-écrit par une femme en FinTech.

Les commentaires sont fermés.