Actualité : Les fonds monétaires seront victimes de la baisse des taux

Euro_ECBLe banquier central européen a décidé de diminuer ses taux d’intérêts et d’instaurer un taux d’intérêt négatif sur les dépôts en ses livres. Cette décision de la BCE est sans précédent et va avoir des conséquences sur les fonds monétaires. Rappelons que ces fonds sont investis en obligations souveraines de première qualité et en créances à court terme.

La plupart de ces fonds ont comme référence le taux de marché à court terme EONIA. Après la décision de la BCE, ce taux a baissé de 6 points de base rendant ces fonds particulièrement vulnérables dans un environnement de faible inflation et de taux d’intérêts au plancher. « A notre avis, ce n’est plus qu’une question de temps avant que les fonds monétaires à court terme libellés en euros subissent un impact de cette décision. Ce sera surtout le cas des fonds à court terme qui procurent un faible taux d’intérêts et qui appliquent des frais de gestion importants. Notre service de ratings considère que les taux d’intérêts négatifs vont se propager et vont engendrer des taux d’intérêts négatifs sur certains marchés monétaires », estime-t-on chez Standard &Poors.

Va-t-on voir des révisions à la baisse des ratings de ces fonds ? « Nous ne pensons pas que la baisse des taux de la BCE conduira à des mouvements sur les ratings de ces fonds dans les 12 prochains mois sur le marché euro money. Les fonds avec un rating AAA représentent 80 milliards d’avoirs à fin mai 2014. Mais si le rendement négatif devait causer une baisse de la valeur d’inventaire par action en-dessous du niveau que nous avions défini dans notre méthodologie, nous pourrions envisager de dégrader la note du fonds»,  prévient cette agence. Les analystes de S&P prévoient cependant pour 2015 et 2016 une légère hausse des taux de refinancement de la BCE.

Aujourd’hui, les fonds monétaires ne sont pas très attrayants, surtout au vu des rendements que peuvent procurer les obligations high-yield. Les mesures prises par la BCE affecteront fort probablement la valeur d’inventaire de ces fonds qui va diminuer. Comme mesure technique et afin de maintenir la valeur d’inventaire à un niveau suffisant, les gestionnaires de ces fonds pourraient être tentés d’annuler un certain nombre de parts : la valeur d’inventaire de chaque part augmenterait alors mécaniquement.

Cette agence de rating pense que beaucoup d’investisseurs vont se retirer de ces fonds au vu des faibles rendements qu’ils procurent et sous la pression des frais de gestion. « Nous estimons cependant que ces fonds résisteront à ces sorties de capitaux. Ces fonds monétaires ont longtemps servi les intérêts des entreprises et des investisseurs qui avaient besoin d’un placement à court terme, liquide, sûr et qui procurait une bonne diversification. Nous pensons qu’ils continueront à avoir de l’attrait nonobstant leur niveau faible voire négatif de rendement », prédit Standard & Poors.

Lire aussi

Qu’est ce qu’un fonds monétaire ?

 

Ce contenu a été publié dans Sicav, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Actualité : Les fonds monétaires seront victimes de la baisse des taux

  1. Hamdan Samir dit :

    bonjour,
    j’ai cherché l’étude de Standard & Poors traitant de l’influence des taux négatifs sur les encours des MMF. Je n’ai pas trouvé.
    Pouvez vous me communiquer vos sources, SVP?
    Merci d’avance
    cordialement

    • I.de.L dit :

      Il s’agit d’une étude intitulée « Euro Money Market Funds Are Likely To Remain Resilient, Despite The ECB’s Subzero Deposit Rate » qui m’a été envoyée par Standard & Poors rating services, ratings direct.

Les commentaires sont fermés.