Hit-parade des fonds : les émergents tout en contraste

par défaut 2014-05-08 à 16.01.22par défaut 2014-05-08 à 15.53.55Comme chaque mois, le hit-parade des fonds de MoneyStore présente les dix meilleures et dix moins bonnes performances depuis le début de l’année des fonds commercialisés en Belgique, toutes catégories confondues.

Les récents événements avaient déjà mis en lumière les contrastes entre les pays émergents. Désormais, on ne peut plus considérer la zone émergente comme une classe d’actifs homogène. Ce dernier hit-parade en est la démonstration.

Dans le bas du tableau, nous retrouvons dix fonds qui sont investis en actions russes. La crise ukrainienne n’a pas dit son dernier mot et se marque dans les portefeuilles investis dans cette région. On constate que les risques géopolitiques pèsent à nouveau dans les portefeuilles de façon assez intense. En Russie, les réformes se traduisent essentiellement par une fuite en avant et une volonté de retour à l’ancien régime. « Dans ce pays, la croissance a disparu. Ce pays s’isole et est marqué par la corruption. L’ensemble de cette situation exige des réformes mais cela prendra encore du temps. Par contre, les pays d’Europe Centrale, comme la Pologne par exemple, présente une amélioration car ils bénéficient de la reprise en Occident », explique Philippe Scrève, Senior Fund Manager chez Candriam.
Parmi les meilleures performances enregistrées depuis le début de l’année, la zone émergente asiatique démontre ses atouts. Les fonds indonésiens et ceux de la zone MENA (Middle East, North Africa ) et des marchés frontières offrent parmi les meilleures performances depuis le mois de janvier. « L’Asie est l’une des grandes composantes dans les indices émergents. Il y a réellement des opportunités d’investissement et il faut avoir le courage d’y investir quand les autres ne le font pas. Les récents événements liés au ralentissement de la politique monétaire accommodante de la Réserve Fédérale ont permis des ajustements monétaires dans ces pays et la faiblesse des devises est un facteur qui supportera ces économies », constate Manu Vandenbulck, Senior Portfolio Manager chez ING IM. Dans beaucoup de pays émergents, des élections sont à l’agenda. Cela signifie que des réformes nécessaires pourront enfin être mises en place. « En Asie, on constate que les populations sont désireuses d’obtenir des réformes et qu’il y a des plans assez clairs qui sont prévus. Des pays comme l’Inde et l’Indonésie ont pris des décisions politiques pour améliorer leurs infrastructures mais… elles ne sont pas mises en œuvre. Si ces réformes sont entamées, cela représentera un potentiel énorme pour ces pays. Ce qui fera la différence entre les pays de la zone émergente c’est cette volonté de réformes et leur mise en œuvre », prévient Charles Nollet, Responsable des Marchés et Investissements chez Crédit Agricole Private Banking.

Dans ce hit-parade, on constate aussi que certains fonds qui sont investis dans des marchés plus « atypiques » sortent du lot : les MENA et les marchés frontières qui sont des pays en phase émergente dans leur première phase de développement et qui pourraient offrir un bon potentiel de croissance à terme. On y trouve des pays comme le Nigeria, le Qatar, le Kazakhstan ou encore le Vietnam. Dans les MENA, il faut attirer l’attention sur le danger des risques géopolitiques. « En ce qui concerne les marchés frontières, il faut être conscient que ce sont des marchés de niche avec une faible profondeur. Ce sont des petits marchés avec des thématiques parfois très spécifiques et dans lesquels la volatilité est un facteur de risque important », relève Vincent Juvyns, Executive Director chez J.P. Morgan Asset Management.

Ce hit-parade des fonds démontre à quel point un investissement dans les émergents doit se faire par l’intermédiaire d’une expertise et d’une gestion dédiée. La diversité des réalités économiques et politiques de ces marchés peut être une source d’opportunités, de changement ou de volatilité. Il convient d’y entrer dans le cadre d’une diversification du portefeuille et avec un horizon d’investissement à long terme.

Source des données chiffrées : Morningstar

Ce contenu a été publié dans Hit-Parade des fonds, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.