Hit parade des fonds : l’Inde et les mines d’or sur le tapis rouge

par défaut 2014-07-08 à 12.37.27par défaut 2014-07-08 à 12.39.57Durant le premier semestre de 2014, les actions indiennes et les mines d’or affichent les plus belles performances des fonds commercialisés en Belgique. Alors que l’Inde était cataloguée dans les « cinq fragiles » par les prévisionnistes au début de l’année, elle a réussi à opérer un redressement surprenant.

«Comme toutes les bourses des pays émergents, la bourse indienne avait été malmenée en 2013 suite aux propos de Bernanke et de son intention de réduire graduellement son programme d’assouplissement quantitatif. Mais en plus de ce facteur exogène, l’Inde devait faire face à un sérieux ralentissement de sa croissance, un déficit commercial record et une chute de sa devise », explique Bernard Keppenne, Chief economist chez CBC Banque.

Les résultats des élections et la nomination de Raghuram Rajan, comme nouveau gouverneur de la banque centrale indienne ont permis à ce pays d’enclencher des réformes nécessaires. Des mesures ont rapidement été prises pour juguler la hausse de l’inflation. Aujourd’hui, la Bourse de Bombay est la, ou l’une des, plus performantes places boursières depuis le début de l’année. « Avec l’élection de Narendra Modi à la tête du gouvernement, celui-ci devrait mettre en place des réformes structurelles favorables à l’économie de marché et ainsi relancer la croissance du pays. Les investisseurs ont clairement réagi positivement à l’élection. Mais tout ne s’est pas joué non plus sur les élections. Le pays a été depuis plusieurs mois très actif pour lutter contre la forte inflation, la chute de la roupie et du déficit courant », constate Victor Zwart, CEO de Wealtheon à Bruxelles.

Cependant, tous les problèmes ne sont pas encore réglés dans ce pays. Et si les investisseurs ont décidé de rentrer à nouveau sur ce marché, le gouvernement va désormais devoir s’attaquer à d’autres chantiers comme continuer à veiller à la diminution de l’inflation (8 % en janvier 2015), au déficit public et à la réforme de la fiscalité.

Autre belle performance de ce début d’année, les mines d’or redressent la tête après une année particulièrement décevante et, surtout, après trois années consécutives marquées par une chute de plus de 60% de leur valeur. Pour rappel, ces valeurs ont dû faire face, outre à des problèmes spécifiques au secteur, à la chute de l’or en 2013. Le métal jaune avait enregistré sa plus mauvaise performance depuis 1981. Mais le cours de l’once d’or s’est redressé depuis. « Alors que l’or avait terminé l’année à 1182 dollars l’once, elle se traite actuellement à 1318 dollars. A côté de cela, les investissements ont légèrement repris avec les perspectives positives de l’économie américaine, la lente amélioration du contexte économique en Europe et une stabilisation de la situation dans les pays émergents. La remontée de l’or est aussi la conséquence d’un regain de tensions géopolitiques avec la crise en Ukraine et le conflit en Irak », ajoute Bernard Keppenne. Dans ce cadre, l’or joue à nouveau son rôle de valeur refuge. Il ne faut cependant pas s’attendre à ce que les cours de ces actions restent soutenus. « Cette performance est selon nous seulement du court terme. Une fois les tensions passées, il y aura un retour aux fondamentaux. Perte d’attrait en tant que valeur refuge et, également la protection contre la faible inflation n’auront pas d’intérêt. Cependant l’inflation aux Etats-Unis (2 %) et le discours de la Fed nécessite une attention particulière », note Victor Zwart.

Globalement, la demande d’or au niveau mondial reste plutôt stable. L’Inde et la Chine, qui représentant 50 % de la demande mondiale, ont profité du prix plus compétitif du métal jaune, ce qui a mécaniquement soutenu l’offre via les mines d’or. Il apparaît donc que, comme pour tout investissement, il ne sera pas bon de s’endormir sur les mines d’or en portefeuille.

Source des données chiffrées: Morningstar

Lire aussi :

–       La zone euro va dégager de belles performances

–       Doit-on craindre un retournement sur les marchés US ?

 

Ce contenu a été publié dans Hit-Parade des fonds, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.