Troisième Rencontre : La transmission, il faut y penser aujourd’hui!

Le 18 février dernier, MoneyStore.be organisait sa troisième rencontre sur le thème « La transmission du patrimoine : Quand ? Comment ? Pour qui ? ». Dans les prestigieux locaux de la banque ING Place Royale, Maître Emmanuel de Wilde a interpelé son auditoire sur la nécessité de préparer sa succession.

« Préparer sa succession ce n’est pas seulement vouloir minimiser les droits à payer, c’est aussi régler, avant son décès, un ensemble de situations qui peuvent survenir », note Maître de Wilde. Notre orateur insiste sur le sort que l’on veut réserver à la garde d’enfants mineurs si les deux parents viennent à décéder. Le cas des jeunes adultes qui se retrouvent seuls et qui héritent de leurs parents vers 18-20 ans, devrait lui aussi, faire l’objet de dispositions préalables comme l’insertion de clauses dans le testament qui ne leur permettent pas de jouir de l’entièreté de leur patrimoine avant un certain âge. « Cela permet d’éviter le syndrome Ferrari », note Maître de Wilde. Le meilleur moyen de mettre en place l’organisation de son patrimoine et de préciser certains détails extra-patrimoniaux est la rédaction d’un testament. Le testament est un outil précieux et peut faire l’objet de modifications au cours de la vie.

Maître de Wilde rappelle aussi que le fait de résider à l’étranger n’est pas anodin lorsque l’on hérite. Le bénéficiaire d’une succession qui réside dans un pays étranger (Espagne, France, Allemagne, …) subira une double taxation sur les biens dont il hérite ou qu’il reçoit en donation. Notre orateur a également émis l’idée de souscrire à une assurance permettant, pour une prime modique, de couvrir les droits de succession en cas de décès de l’assuré par accident ou par mort subite.

Colette Téchy a ensuite brossé le tableau de quelques situations qui peuvent survenir dans le cadre des familles recomposées. « Veut-on avantager son conjoint ou les enfants de son conjoint ? Plusieurs possibilités sont envisageables à la fois dans les contrats de mariage, dans les donations entre époux. Et, pour les enfants du conjoint, on peut aller jusqu’à envisager une adoption simple et non plénière. On comprendra cependant que d’un point de vue psychologique, l’adoption n’est pas un acte anodin », fait remarquer Colette Téchy.

Plusieurs autres aspects ont encore été développés au cours de cette intéressante soirée comme la succession de personnes sans enfants, les régularisations des avoirs détenus à l’étranger, l’administration des biens de personnes séniles, le legs en duo, les fondations ou encore la façon de faire hériter ses petits-enfants. Dans ce dernier cas, la question se pose de savoir si l’on veut faire hériter une branche ou chacun des petits-enfants à parts égales. Colette Téchy souligne, fort à propos, que « lorsque les grands-parents donnent des étrennes à leurs petits-enfants, ils ne le font pas par branche mais à chacun. Pourquoi dès lors ne pas faire hériter chaque petit-enfant de la même somme ? ».

Il aurait fallu bien plus qu’une soirée pour épuiser le sujet de la transmission du patrimoine, un sujet si riche en diversité de cas dont la grande majorité est traitée dans la catégorie « successions » de ce blog.

Ce contenu a été publié dans Rencontres, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Troisième Rencontre : La transmission, il faut y penser aujourd’hui!

  1. BdM dit :

    Je reviens sur la phrase : « Notre orateur a également émis l’idée de souscrire à une assurance permettant, pour une prime modique, de couvrir les droits de succession en cas de décès de l’assuré par accident ou par mort subite ».
    Au cours de l’exposé, il a donné le nom de deux assureurs offrant ce type de produits. Mon ci-devant private banker n’ayant jamais entendu parler de ce type de montage, pourriez-vous me donner le nom de ces assureurs que je n’ai pas noté, ou d’autres que vous connaissez ? Eventuellement également des points sur lesquels il faut porter son attention dans une comparaison.
    Cela intéressera pas mal de gens de notre génération.

Les commentaires sont fermés.