Une visite à la salle des marchés

Pour la deuxième année consécutive, les élèves de la MoneyStore Academy ont été reçues le 14 janvier dernier chez BNP Paribas Fortis pour la visite de la salle des marchés, visite suivie d’un exposé sur les métiers de la banque.

Durant sa présentation, Didier Lannoy, COO Capital Markets chez BNP Paribas Fortis, a rappelé que le principal métier de la banque était de collecter des dépôts pour assurer le financement des entreprises par l’octroi de crédits. Le rôle premier d’une banque est donc de financer l’économie. En marge de ce métier principal, la banque a aussi des métiers plus spécifiques :

–       Capital Markets (les opérations de la salle des marchés)

–       L’Asset Management, activité logée dans une société séparée de la banque qui gère les fonds de placements.

–       Le private banking qui consiste à gérer les avoirs mobiliers des clients particuliers qui disposent d’un patrimoine d’une certaine importance.

–       Securities services qui consiste à suivre les portefeuilles (back office)

–       Le Cash management qui s’occupe de centraliser la gestion financière des filiales des groupes industriels et des entreprises ayant des filiales dans plusieurs pays.

–       Investment banking, partie de l’activité d’une banque qui consiste à mettre en place les opérations de fusions et acquisitions, le corporate finance, les introductions en bourse, le financement de grands projets.

La salle des marchés peut donc se concevoir comme une usine qui produit des solutions pour les clients en leur procurant un accès au marché par des émissions obligataires ou par la titrisation, une intermédiation du risque par la couverture du risque devises ou des risques de taux et en procurant aussi des produits d’investissement plus spécifiques.

Il y a différents métiers qui sont exercés dans une salle des marchés : il y a les vendeurs (sales), les structurateurs qui mettent en place des solutions plus complexes dans la gestion des risques, les originateurs qui rencontrent des sociétés pour leur proposer des solutions de financements obligataires et ensuite, le business management qui joue le rôle de facilitateur et qui veille à ce que toutes ces équipes fonctionnent bien ensemble.

Comme nous l’a montré Katherine Dior, Head of Primary Markets, la salle, véritable enceinte sécurisée au sein de la banque, est organisée en différents desks en fonction des métiers : forex pour les opérations sur devises, trading, fonctions de support de business management et IT, Global equity et commodities derivatives (GECD), …

Des procédures sont mises en place pour contrôler les activités des personnes qui travaillent dans la salle en vue d’éviter les accidents du type « Kerviel ». Pour travailler dans une salle des marchés, il ne faut pas être allergique aux chiffres ni aux mathématiques. Si le jargon y est très spécifique, il ne faut cependant pas être impressionné par ce métier qui est, certes, spécialisé mais qui s’apprend surtout en le pratiquant. Ce métier tend à se féminiser mais lentement : sur 147 personnes qui travaillent dans la salle des marchés de BNP Paribas Fortis seulement 31 sont des femmes.

Ce contenu a été publié dans MoneyStore Academy, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.