Les métiers de la gestion : Quel est le rôle des analystes ?

IMG_0958Les sociétés de gestion de portefeuille ou de fonds ne pratiquent pas le même métier que les banques. « Pour fonctionner, nous avons besoin de gens et de matériel. Nous analysons les sociétés. Sur base de cette analyse, nous envisageons si nous allons vendre ou acheter les valeurs et nous décidons ensuite dans quelle proportion elles entreront ou sortiront des portefeuilles », explique John Townsend, Director of Research chez Fidelity lors d’une journée organisée pour la presse dans leurs locaux à Londres.

Une société de gestion est composée d’analystes et de gestionnaires de portefeuille (portfolio managers). Les analystes font de la recherche sur les entreprises. Sur base de cette recherche, ils émettent des avis sur les valeurs à l’achat ou à la vente. Les analystes communiquent leurs résultats, leurs idées d’investissement et discutent avec les gestionnaires de portefeuille au travers de notes, de réunions, de contacts téléphoniques ou de rapports sectoriels.

Sur cette base, ce sont les gestionnaires de portefeuille qui décideront alors de l’allocation d’actifs au sein des portefeuilles en retenant la proportion des titres à vendre ou à acheter sur base des recommandations des analystes. Les deux métiers sont donc complémentaires.

Les recherches sur les entreprises se font sur base de documents émis par les sociétés mais aussi par la lecture d’études sectorielles et par des rencontres avec les représentants de l’entreprise. Les équipes d’analystes sont généralement organisées par secteurs ou par zones géographiques, ce qui permet un échange d’informations au sein de l’équipe.

Globalement, l’analyse commence par une étude du secteur. Ensuite, la position de l’entreprise est analysée au sein du secteur. Des rencontres avec le management permettent d’obtenir des informations quantitatives mais aussi de se faire une opinion sur la qualité de ce management. Une modélisation financière est mise en place et l’ensemble de ces éléments aboutit à une évaluation de l’entreprise qui est complétée par une analyse de risque. Sur cette base, les analystes se forment une conviction qu’ils communiquent aux gestionnaires de portefeuille.

Les équipes de Fidelity ont des bureaux à Londres, New-York et Hong-Kong. Ces trois villes sont des centres financiers importants vers lesquels convergent les entreprises qui viennent se présenter aux investisseurs lors de road-shows ou de rencontres plus personnalisées. Ces trois villes sont donc des centres de rencontres incontournables tant pour les analystes que pour les sociétés à la recherche d’investisseurs.

Pour illustrer le métier des analystes en gestion, voici l’exemple d’une journée dans la vie d’un analyste de chez Fidelity spécialisé dans les biens de luxe et les boissons (luxury and beverage).

 8h00 : Réunion de l’équipe du secteur des biens de consommation.

10h00 : Café avec l’analyste qui a en charge la société Natixis.

12h00 : Réunion avec la société Essilor International.

14h00 : Finaliser les questions pour une étude sur le secteur des biens de consommation.

16h00 : Rencontre avec des représentants de JP Morgan qui proposent d’investir dans une société dont le nom n’a pas été communiqué.

18h00 : Participation à un webcast avec les représentants de la société Estée Lauder.

20h00 : Dîner avec les personnes chargées de négocier les encarts publicitaires dans la presse.

La recherche fondamentale est une part importante de la valeur ajoutée dans les portefeuilles des clients. Chez Fidelity, les analystes ne restent pas dans la même équipe trop longtemps. Une rotation des analystes entre les secteurs est organisée de façon à ce qu’ils évitent de s’attacher trop à certaines sociétés. La rotation des personnes au sein des équipes permet aussi de renouveler les idées et les perceptions sur les secteurs.

Une fois que les recommandations sont faites, ce sont les gestionnaires de portefeuille qui sont responsables de la sélection des valeurs en portefeuille et de la construction de ce portefeuille. Mais ça, c’est un autre métier !

Ce contenu a été publié dans FAQ, Gestion, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.