Comment être bien référencé ? La solution Universem

par défaut 2013-11-06 à 08.11.50Dans notre rubrique « Entrepreneur à la une » nous vous présentons, Universem, une PME lancée en 2007 (PME qui est devenue Universem en 2010) par de jeunes universitaires sortis des facultés Notre-Dame de la Paix à Namur et d’une haute école de Namur en marketing.  Spécialisée en marketing digital, cette jeune entreprise aident ses clients à être mieux référencés sur les moteurs de recherche et développe une stratégie pour attirer les visiteurs sur les sites web, les fidéliser et convertir ces visites en actions concrètes : compléter des formulaires de prises de contact, achats, téléchargements.

« Nous travaillons de façon à ce que les internautes soient attirés par le site et deviennent des visiteurs qualifiés, des prospects puis des clients. Nous définissons notre activité comme un accélérateur de croissance grâce au marketing digital. Notre but est vraiment de « booster » la croissance des sociétés par le canal du Web, des mobiles et du digital en général. Il faut être conscient, qu’aujourd’hui, les connections Internet mobiles ont dépassé les connections des PC », explique, Simon-Pierre Breuls, Fondateur et Marketing Director chez Universem.

Pour décrire l’activité de cette PME, utilisons la métaphore d’un magasin de luxe situé sur une grande artère commerçante de Bruxelles. Pour connaître l’impact des actions marketing et publicitaires, les gérants peuvent tester la publicité à la radio, les mailings, l’affichage. Chaque mesure prend du temps et se fait de façon successive. « Notre action est de cet ordre mais nous quantifions les effets marketing sur le net de façon rapide, globale et précise à un coût moindre. Dans ce cadre, nous analysons, par exemple, le référencement naturel, le référencement payant, l’impact publicitaire sur les réseaux sociaux ou sur d’autres sites. Notre but est de convertir les clics en action », souligne Simon-Pierre Breuls.

Si la clientèle d’Universem est essentiellement belge, la société réalise aussi des actions à l’étranger pour ses clients avec des personnes originaires et installées dans les pays ou régions vers lesquelles les actions marketing sont menées.

La concurrence est forte dans ce secteur et cette jeune PME se débrouille bien dans la cour des grands. Ce métier présente cependant des défis de taille. « Cela bouge beaucoup dans ce secteur. Chaque semaine il y a des nouveautés et nous avons mis en place des procédures pour centraliser les connaissances. Nous avons développé des outils de mesure très rapides. Dans notre métier, l’analytique est très important. A ce jour, nous avons déjà géré environ 200 clients dont 50 sont réguliers. Nous développons de plus en plus une clientèle récurrente et fidèle », assure Simon-Pierre Breuls.

Et l’avenir ?

Universem vient de remporter le Grand Prix Wallon de l’Entrepreneuriat 2013 dans la catégorie « Intelligence Stratégique ». La société emploie aujourd’hui huit personnes à temps plein. Elle est bien sûr déterminée à grandir. « C’est un gros challenge pour nous de convaincre les gens que le web est important dans une stratégie marketing et qu’il est la clef dans la mise en place de toute action vers les clients », reconnaît Simon-Pierre Breuls.

Et, en guise de conseil, ce jeune entrepreneur conclut à l’intention de ceux qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat : « Entreprendre, c’est oser. C’est lancer un projet dans sa vie. C’est être acteur dans la société mais aussi de sa vie. Pour réussir, il faut développer un bon réseau et, élément très important, il faut avoir une équipe complémentaire. La complémentarité des talents est un élément déterminant pour la réussite d’un projet ».

Autres articles sur le même sujet:

Movify une autre PME dynamique

– Le cas EVS : la recette du succès

– La reprise d’une PME par un jeune entrepreneur

Ce contenu a été publié dans Entrepreneur à la une, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Comment être bien référencé ? La solution Universem

  1. Martin dit :

    la compétence qui compte non la taille ! je confirme

  2. Bienvenu dans la cour des grands Universem!
    Il est clair que dans le milieu du web, c’est la compétence qui compte non la taille!

Les commentaires sont fermés.