Rencontre de MoneyStore : Transparence et harmonisation fiscale

En septembre dernier, nous avions abordé les changements intervenus dans la législation en matière de taxation des valeurs mobilières et du patrimoine. Ces mesures ont été modifiées en janvier 2013. Lors de notre prochaine Rencontre, nous vous proposons de refaire le point sur ces nouvelles mesures fiscales en abordant le thème :

 
« Transparence et harmonisation fiscale: le point sur les régularisations et les nouvelles mesures fiscales en matière de revenus mobiliers »

 le mardi 4 juin 2013 à 18h30

 animée par Isabelle de Laminne, blogueuse et chroniqueuse à La Libre Belgique qui recevra, Maître Antoine Dayez, avocat, professeur aux FUCAM et Romuald Fiore, ING Private Banking Wealth Analysis and Planning chez ING Belgique

18h30 : Accueil des participants

19H : Introduction par Isabelle de Laminne suivie d’une intervention de Maître Antoine Dayez qui abordera le sujet des régularisations fiscales suivie d’une présentation de Monsieur Romuald Fiore qui fera le point sur les nouvelles mesures entrées en vigueur en janvier 2013 (harmonisation du précompte mobilier, suppression des mesures de 2012…). Isabelle de Laminne animera le débat entre les deux orateurs.

20h45 : Cocktail

Lieu : Centre Culturel ING, Hôtel Coudenberg, Place Royale, 5, 1000 Bruxelles

Inscription ici

Nombre de places limité, invitation réservée aux investisseurs particuliers.

 

 Avec le soutien de

Ce contenu a été publié dans Divers, Rencontres, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Rencontre de MoneyStore : Transparence et harmonisation fiscale

  1. BdM dit :

    Suggestion à Monsieur Fiore : étendre quelque peu son exposé en abordant aussi la taxation des revenus mobiliers 2012 (déclaration 2013 à rentrer dans quelques semaines).
    En effet, les mesures de correction prises tout à la fin 2012 ont complètement renversé la situation prévue par les textes originaires, et il y a eu peu d’information à ce sujet (refus total de mon ci-devant private banker de me répondre fin décembre !) alors qu’il y a eu un battage énorme pour la version abandonnée (y compris une réunion Moneystore !).
    D’une situation où il fallait payer 4 pct pour obtenir un certain anonymat, on est passé à une situation où l’anonymat est devenu la règle (à tout le moins pour ceux qui ont moins de 20.020 euros de revenus mobiliers ou sont convaincus que le fisc n’a pas les moyens de savoir qu’ils ont plus) et où il faut renoncer à cet anonymat pour obtenir le remboursement des 4 pct inutilement prélevés…
    A croire qu’il fallait éviter que les gens ne demandent ce remboursement… de sommes déjà inscrites au budget.
    Il serait donc utile que Monsieur Fiore explique ce qu’il faut faire finalement et en pratique dans la déclaration des revenus 2012.
    L’éclairage de Maître Dayez serait bien entendu très intéressant à cet égard, donnant ainsi le regard d’un praticien de la confrontation fiscale !

Les commentaires sont fermés.