Quels sont les différents types de dividendes ?

Par Keytrade Bank

Un dividende correspond à une rémunération attribuée par une société à ses actionnaires. Dans un premier temps, le conseil d’administration de la société formule une proposition de dividende qui doit ensuite être approuvée par les actionnaires lors de l’Assemblée Générale annuelle. Etant donné que la plupart des Assemblées Générales des sociétés belges se déroulent durant les mois d’avril, mai et juin, les dividendes belges sont généralement distribués au cours de ces mois.

Un dividende peut prendre différentes formes : bien que les dividendes soient généralement payés en espèces, certaines sociétés procèdent par attribution d’actions.
Si, en Belgique, la majorité des dividendes ne sont payés qu’une fois par an, la fréquence à laquelle une société distribue des dividendes peut néanmoins varier. En effet, les sociétés américaines et anglaises optent souvent pour des dividendes trimestriels ou encore semestriels.

Pour avoir droit à un dividende, vous devez être en possession de l’action à la date du détachement de coupon. Cette date est communément appelée le jour « ex-date » ou « ex-dividende ». Ce jour-là, la valeur de l’action a logiquement tendance à chuter proportionnellement à la valeur du dividende.
Notez que le détachement de coupon se déroule AVANT l’ouverture du marché. Ainsi, quiconque achète l’action le jour du détachement de coupon ou par la suite n’aura donc pas droit au dividende : seules les personnes ayant acheté l’action au plus tard le jour précédent l’ « ex-date » ont droit au dividende. Les dates de détachement de coupon et de paiement diffèrent dans la majorité des cas. Le paiement du coupon intervient en effet souvent quelques jours, voire quelques semaines après son détachement.

La plupart des sociétés cotées disposent d’un site internet proposant une rubrique « Investor Relations » sous laquelle de multiples informations utiles pour les actionnaires (parmi lesquelles, les modalités en matière de dividendes) sont disponibles. Ces types d’information sont souvent également publiés dans la presse spécialisée.

Voici les types de dividendes les plus répandus:
– Dividende en cash (cash dividend)
Dividende optionnel (choice dividend)
– Dividende en actions (stock dividend)
– Dividende avec option de réinvestissement (Dividend Reinvestment Plan ou DRIP)

Un “cash dividend” correspond à un dividende payé intégralement en espèces.

Un dividende optionnel ou “Choice Dividend” correspond à un dividende donnant la possibilité à l’actionnaire de choisir entre un paiement en espèces ou en actions. Il est rare qu’un dividende optionnel soit attribué par une société belge, ce mode de distribution étant surtout pratiqué par les firmes néerlandaises.

Un « stock dividend » est un dividende qui est payé automatiquement sous forme d’actions. En tant qu’actionnaire il n’est pas possible d’opter pour le paiement en cash. Il arrive parfois que certaines sociétés américaines offrent un stock dividende.

DRIP est l’abréviation de « Dividend Reinvestment Plan ». Il s’agit d’un dividende avec une option de réinvestissement. Un DRIP est payé sous forme de cash mais en tant qu’actionnaire vous avez la possibillité d’utiliser le Dividend Reinvestment Plan pour réinvestir le montant du dividende en actions.
En pratique vous pouvez donc encaisser le dividende DRIP en cash ou vous pouvez opter pour le réinvestir en actions (déjà existantes). Il n’y a dès lors pas de dilution comme lors d’une émission de nouvelles actions. Il est rare qu’un dividende DRIP soit attribué par une société belge. En pratique ce sont souvent des sociétés néerlandaises ou françaises.

Ce contenu a été publié dans Actions, FAQ, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.