Qu’est-ce qu’une sicav patrimoniale ?

Dans un fonds global, mixte ou patrimonial, le gestionnaire établit la répartition des actifs en fonction du profil de risque de l’investisseur et de l’évolution des marchés. Il investit donc dans différentes classes d’actifs : actions, obligations, placements monétaires. Dans une sicav globale, le gestionnaire peut, en cas de mauvaise situation sur les marchés d’actions, par exemple, arbitrer ses avoirs vers les obligations ou les actifs monétaires.

Après avoir défini son profil de risque, l’investisseur peut s’orienter vers le fonds patrimonial qui lui convient le mieux : défensif, neutre ou agressif. S’il s’agit de son premier investissement en actions il optera pour une sicav de type défensif qui investit plus en obligations qu’en actions.

En général, on considère que le portefeuille neutre, avec un  benchmark de 50% en actions et de 50% en obligations, est un portefeuille moyen de bon père de famille. Cependant, pour des investisseurs jeunes dont l’horizon de placement est long, un portefeuille plus agressif, avec un benchmark de 75-80% en actions et de 25-20% en obligations, peut aussi être considéré comme un placement de bon père de famille.

Par contre, un portefeuille défensif qui a un benchmark de 20-25% en actions et de 80-75% en obligations est plutôt destiné à des investisseurs traditionnellement obligataires qui veulent faire leurs premiers pas en bourse ou qui sont proches de l’âge de la pension.

Les fonds mixtes ou globaux présentent de nombreux avantages pour l’épargnant. Ils offrent une bonne diversification des actifs et permettent à l’investisseur de déléguer la gestion du portefeuille à des coûts relativement compétitifs. C’est le gestionnaire de la sicav qui établit la répartition des actifs en fonction de l’évolution des marchés. Plus besoin de se casser la tête pour savoir comment réallouer ses actifs dans des marchés qui deviennent de plus en plus volatils ! Pour se constituer un bon fond de portefeuille, les sicav patrimoniales constituent une bonne solution mais il est important de comparer et de s’informer. Une fois cette base de portefeuille constituée, il est nécessaire d’en faire le suivi de façon régulière et de ne pas s’endormir sur son investissement.

Ce contenu a été publié dans FAQ, Sicav, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.