Le capital humain, une richesse à préserver pour la croissance.

Par AXA IM

Alors que la plupart des entreprises déclarent fièrement «notre personnel est notre plus grand atout», elles n’hésitent pas à réduire leurs effectifs ou à externaliser leurs activités pour ajuster leurs coûts surtout en période de ralentissement économique. Nous pensons que considérer le personnel comme une variable d’ajustement peut avoir des conséquences dommageables pour l’entreprise et pour ses actionnaires[1]. En effet, la réduction des effectifs génère une perte de savoir et d’expérience pour le long terme qui peut coûter cher à reconstituer pour l’entreprise dans les périodes de reprise économique.[2] Ceci est d’autant plus inquiétant que nous abordons une période marquée par le vieillissement de la population qui n’épargne aucun pays et que la main d’œuvre qualifiée et expérimentée va se faire rare. Aussi, est-il  important pour un investisseur de long terme de distinguer les entreprises qui misent et investissent dans le capital humain de celles qui ne le font pas. Nous avons mené des analyses qui montrent clairement un lien entre la performance financière et boursière de l’entreprise et la qualité du management de son capital humain (CH).

Nous avons défini trois indicateurs pour calculer le score management du capital humain: Les conditions de travail (absentéisme, dialogue social, équilibre vie privée-vie professionnelle), l’évolution de carrière et développement (promotion interne), évolution des emplois. Ces trois indicateurs ont une corrélation positive avec la productivité de l’entreprise qui elle-même a un lien étroit avec la valorisation boursière de l’entreprise[3]

Nous avons ainsi observé sur un échantillon de 600 sociétés que plus une entreprise gère bien son capital humain plus son profit par employé est élevé et de fait la performance boursière des sociétés avec un bon score CH (les 2 premiers quartiles) est meilleure que celle des sociétés dont les scores CH les classe dans les 2 derniers quartiles (voir graphiques ci-dessous).


[1] Voir notre étude « Recherche ingénieurs expérimentés » – http://www.axa-im.com/fr/responsible-investment

[2] Voir notre étude « les restructurations à manipuler avec précaution »- http://www.axa-im.com/fr/ri-research

[3] Voir notre étude « la gestion du capital Humain, source de valeur » – http://www.axa-im.com/fr/ri-research

Source del’illustration: Wikipedia
Ce contenu a été publié dans Placements responsables, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Le capital humain, une richesse à préserver pour la croissance.

  1. C’est précisément les objectifs de la JM Corporate University.
    Je vous invite à parcourir le site (message du président, Masters spécialisés, MBA, …)
    Tout à votre disposition,
    Cordialement,
    Jacques Mondet

Les commentaires sont fermés.