Taux brut, taux net, taux réel : quelles différences ?

Le taux d’intérêt nominal affiché par une obligation n’est pas toujours le taux que percevra effectivement l’investisseur. Pour illustrer notre propos, prenons l’exemple de l’émission obligataire lancée en ce mois de février 2012 par l’exploitant de cinéma Kinepolis Group. Cette société espère lever entre 50 et 75 millions d’euros sur le marché primaire. Voici les spécifications de cet emprunt :

  • Durée : 7 ans
  • Taux d’intérêts fixe annuel : 4,75%. Il s’agit du taux d’intérêts brut
  • Prix d’émission 101,875%
  • Rendement net : 4,43%.
  • Coupures : 1000 euros
  • Obligations non subordonnées
  • La société n’a pas sollicité de rating pour cette émission.

Le taux brut est donc le taux affiché par l’obligation. Le coupon sera donc de 4,75% par an. Or, l’obligation n’a pas été émise au pair. C’est à dire qu’elle n’a pas été émise à 100 % mais à 101,875%. Cela signifie que les investisseurs qui ont souscrit à cette émission lors de son lancement ont dû s’acquitter d’un prix de 101,875 au lieu de 100. Comme ils ont dû payer plus cher, le rendement de l’obligation s’en trouve réduit et n’est plus que de 4,43%. C’est le rendement net (hors précompte mobilier) de l’obligation soit le taux brut actualisé (ajusté au prix d’émission). L’obligation sera toujours remboursée au pair c’est-à-dire à 100. Pourquoi ne pas émettre directement au pair à un taux de 4,43% ? Il est plus facile d’afficher un taux simple que d’afficher des taux à plusieurs décimales ou avec des décimales plus complexes. Le prix d’émission est donc ajusté pour délivrer le rendement net en fonction des conditions du marché au moment de l’émission.

Le rendement net n’est cependant pas encore le rendement réel que percevra l’investisseur car il doit encore tenir compte du précompte mobilier de 21% sur 4,75% et de l’inflation. Le précompte ici sera de l’ordre de 0,99%. En ce mois de février, l’inflation belge est d’environ 3,6%. Le taux réel correspond au taux net, soit 4,43%, dont on déduit le précompte de 0,99% et le taux d’inflation soit 3,6%. Cela signifie donc que le taux réel de cet emprunt obligataire est de … -0,16%.

Ce contenu a été publié dans FAQ, Obligations, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Taux brut, taux net, taux réel : quelles différences ?

  1. kakou ezani david dit :

    Bjr ,

    merci de me communiquer le petit fichier Excel qui calcule tout cela automatiquement (taux brut, taux réel, taux net)

    • I.de.L dit :

      Il s’agissait d’un tableau réalisé par un lecteur de MoneyStore et pas par nous. je l’ai contacté mais… n’ai pas eu de réponse! Je vais voir ce que je peux faire par ailleurs. Merci de votre commentaire et de nous suivre. Continuez à nous suivre et je vais voir si je ne peux pas demander à un expert de réaliser ce tableau dans les semaines qui viennent.

  2. R. Sheeren dit :

    Monsieur Mathieu,

    J’ai fait un petit fichier Excel qui calcule tout cela automatiquement.
    Si vous me communiquez votre adresse E-mail, je vous l’envoie

    R. Sheeren

    • Bonjour ,
      Merçi pour votre travail ,
      Nous sommes en 2015 et je suis tombé sur une réponse que vous avez faite le 21 mars 2012 au sujet de Taux Brut,Taux net,Taux réels et de bien sur de leurs calculs ! En fait vous aviez à l’époque fait un tableau Excel qui calcule tout automatiquement et vous proposiez de l’envoyer.
      Si il n’y a pas prescription , chose que je puis comprendre, il me serait agréable de recevoir votre travail .
      J’en serais content , mais je vous prie de ne le faire que si vous êtes dans une bonne disposition d’esprit , quoiqu’il en soit , vous avez ma sympathie : amicalement : Jef

  3. MATHIEU Jacques dit :

    Madame,

    Permettez moi une seconde question.
    Est il normal pour passer du taux net au taux réel, concernant l’inflation, de prendre comme référence l’inflation de février 2012, date d’achat, plutôt que l’inflation estimée durant la vie de l’emprunt, ici de février 2012 à février 2017?
    Nous référant à l’historique de l’inflation celle ci pourrait être estimée inférieure à 3,6%.

    Merci d’avance pour votre clarification.

    Jacques Mathieu

    • I. de L. dit :

      Vous avez tout à fait raison. Cette remarque m’a déjà été faite. On pourrait calculer le rendement à posteriori en tenant compte de l’inflation. Ici, on estime le rendement sur base de l’inflation actuelle, faute d’avoir une boule de cristal. On pourrait aussi se baser sur l’inflation moyenne au cours des 7 dernières années, par exemple.

  4. MATHIEU Jacques dit :

    Madame,

    Merci popur cette information.

    Pourriez-vous clarifier les formules nécessaires pour passer du taux brut 4,75 au taux net 4,43, comment calculer l’effet précomppte 0,01 et le taux réel final de 0,82%? Y a-t-il un calculateur même grossier sur internet qui permet au profane d’estimer approximativement le taux réel a partir du taux brut en appliquant les paramètres que vous mentionnez?

    Merci d’avance.

    Jacques Mathieu

Les commentaires sont fermés.