Hit-parade des fonds : immobilier asiatique en bonne forme !

Le hit-parade mensuel du site MoneyStore.be analyse les dix meilleures et dix moins bonnes performances, depuis le début de l’année, des fonds commercialisés en Belgique. En ce début novembre, et depuis quelques mois déjà, les fonds investis en immobilier asiatique démontrent leur capacité à dégager de belles performances.

« Les actions immobilières Asie-Pacifique ont fortement surperformé le marché en général depuis le début de l’année démontrant l’appétit des investisseurs pour ce marché. Durant les dix premiers mois de 2012, les actions de ce secteur ont gagné 36,8% alors que le MSCI AC Pacific Index a seulement augmenté de 9,4%. Pour notre part, la bonne performance de notre fonds est essentiellement due à notre sélection de valeurs en Australie et dans les pays de l’ASEAN», note le gestionnaire du fonds FF Asia Pacific Property chez Fidelity. Que doit-on attendre dans un futur proche pour ce secteur ? « En général, le troisième round des mesures monétaires aux Etats-Unis (QE3) couplé avec des mesures de politique monétaire accommodante en Asie permettra de maintenir les taux d’intérêts à un niveau bas en 2013 », note-t-on chez Fidelity. De plus, l’atterrissage en douceur de l’économie chinoise va supporter la liquidité, ce qui devrait permettre de soutenir l’activité sur le marché immobilier. Les analystes pensent que le marché immobilier asiatique est toujours sous contrôle et que le risque d’une bulle immobilière est minime. Le Japon a déployé des mesures fiscales pour soutenir et encourager la demande immobilière. A Hong-Kong et Singapour, les autorités ont aussi pris des mesures mais plutôt pour enrayer la demande spéculative. Cela aidera sans doute à stabiliser les prix de l’immobilier à moyen terme dans cette région.

Parmi les fonds dans le bas du classement, nous retrouvons des fonds qui sont investis en actions brésiliennes. Comment explique-t-ton les performances décevantes du marché brésilien ? « Premièrement, le Brésil est un marché émergent et les actions des pays émergents ont, globalement sous-performé les marchés d’actions des pays développés. Ensuite, le Brésil est un grand producteur de matières premières et les deux plus grandes entreprises au Brésil dépendent des prix du pétrole et du fer. Les prix de ces matières premières ont largement sous-performé les actions et cela s’est répercuté sur les valeurs brésiliennes. Ensuite, la monnaie brésilienne s’est affaiblie face à l’euro. Enfin, au début de l’année, les valeurs brésiliennes avaient tablé sur une reprise de l’économie brésilienne qui ne s’est pas matérialisée puisque la croissance du PIB est passée de 3,5% à 1,5% entre le début et la fin de cette année », note Michal Majchrzak, gestionnaire de fonds chez KBC Asset Mannagement.

A noter par ailleurs que deux fonds investis en actions sur la Turquie réalisent de belles performances dues au redressement du marché turc qui a enregistré un rattrapage par rapport aux mauvaises performances qu’il avait réalisé en 2011. Les mines d’or qui ont occupé le bas du tableau durant plusieurs mois ont apparemment récupéré leur baisse puisqu’elles n’apparaissent plus ayant laissé la place à des fonds investis en  ressources naturelles ou à des fonds qui investissent dans le secteur de l’énergie.

Source des données chiffrées: Morningstar
Ce contenu a été publié dans Hit-Parade des fonds, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Hit-parade des fonds : immobilier asiatique en bonne forme !

  1. Alexandra dit :

    Il est toujours intéressant de suivre le hit parade! Il est plutôt bien représenté ce tableau. Je ne suis pas forcément de près le marché immobilier asiatique mais il est toujours utile de se tenir au courant de tout. Merci pour ce post!

Les commentaires sont fermés.