Qu’est-ce que les pays émergents?

On en parle beaucoup pour le moment, ils sont les véritables stars de l’après-crise, on les appelle « les pays émergents ». L’ensemble des pays émergents représentent 80 % de la population mondiale, 75 % des terres émergées, 30 % du PIB mondial et ils produisent 50 % des exportations mondiales.

Mais qu’est ce qu’un pays émergent ?

Il n’existe pas à proprement parlé de définition de pays émergents. On pourrait les décrire comme des pays inachevés en terme d’infrastructure financière mais faisant preuve de fortes opportunités de croissance. Certains pays sont classés dans cette catégorie en fonction de critères tels que le niveau du PIB ou de leur niveau d’endettement. Les pays émergents ont généralement amorcé une libéralisation de leur économie et le rôle de l’Etat dans l’économie va en s’amenuisant. On assiste également à une ouverture de ces marchés aux investisseurs étrangers. Dans certains de ces pays, la participation citoyenne à la vie politique s’est accrue. L’épargne se convertit peu à peu vers une consommation interne en croissance. On voit également apparaître une classe moyenne importante qui développe un autre mode de vie, identique à celui des pays développés. De grandes réformes rurales ont été mises en place de même que des dépenses d’infrastructure importantes sont engagées (transports, eau, électricité, …).

Un pays émergent est en réalité un pays dont  l’économie est en transition. La croissance d’un tel pays n’est plus basée comme auparavant sur l’exploitation agricole mais sur une industrie nouvelle et en pleine croissance. Un pays émergent aujourd’hui est un pays développé de demain. Ce fût le cas, il y a plusieurs années, de pays comme Hong Kong ou Singapour, par exemple. Les pays émergents se caractérisent donc par une forte croissance économique mais le PIB par habitant demeure bien inférieur à celui des habitants des pays développés. On constate également que, dans ces pays, les besoins d’infrastructure, comme les voies de communications ou le logement, demeurent encore importants. Le désir de la population d’accéder à un niveau de vie supérieur pousse ces économies vers l’avant. Elles ont, en général, un taux de croissance économique élevé par rapport aux économies développées.

Qui sont les pays émergents aujourd’hui ?

On peut distinguer plusieurs grandes zones géographiques. L’Europe de l’Est a connu des réformes importantes lors de son passage à l’économie de marché. L’Amérique Latine fait aussi partie de la zone émergente. On a assisté dans la plupart des pays andins à une meilleure gestion macroéconomique, à une stabilisation de la situation politique et à la création du Mercosur qui a renforcé l’intégration économique de ces pays. L’inflation y a été relativement bien maîtrisée de même que  le système monétaire y a été assaini. Le Brésil sort grand gagnant dans la zone latino-américaine. L’Asie est une des régions émergentes dont la croissance est la plus forte avec des pays comme l’Inde, la Chine et la Corée véritables leaders de la croissance. Certains pays d’Afrique et du Moyen-Orient offrent également de belles possibilités de croissance comme la Turquie ou l’Afrique du Sud.

Dans le jargon financier on parle des BRICS pour le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud. Les BRICS ont un potentiel humain très important. C’est ce qui fait la force de ces économies. Les pays EMEA sont les pays d’Europe de l’Est, du Moyen-Orient (Middle-East) et d’Afrique. Le terme MENA est également utilisé pour qualifier les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord (Middle-East et North Africa).

 

Ce contenu a été publié dans FAQ, Placements, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.