Hit-Parade des fonds : Obligations gagnantes !

Comme chaque mois, nous publions notre hit-parade des fonds. Pour rappel, ce hit-parade reprend à la fois les dix meilleurs fonds et les dix plus mauvais fonds du mois toutes catégories confondues. Les performances sont présentées à partir du 1er janvier de cette année et sur 3 ans, 5 ans et 10 ans pour des fonds ayant au moins 3 ans d’existence et qui sont commercialisés sur le marché belge.

Ce classement inédit procure un éclairage original sur l’évolution des fonds. Il permet de dégager les grandes tendances, toutes catégories confondues. Notre crainte en publiant ce type de classement à un rythme mensuel était de retrouver les mêmes tendances d’un mois à l’autre durant une certaine période. Or, il n’en est rien et de façon assez surprenante, d’autres tendances sont révélées à travers le hit-parade du mois d’octobre.

  • Sans surprise, les 10 meilleurs fonds sont des fonds obligataires. Parmi ces 10 fonds, 4 fonds sont investis en obligations européennes et 4 fonds sont libellés en livres sterling. La bonne performance des fonds libellés en livre sterling peut être mise en rapport avec l’évolution de l’indice JPM UK Index. Cet indice et les fonds qui le suivent ont une duration très longue (9,7 ans). Il en résulte que, lorsque le taux d’intérêt sur la livre sterling diminue de 1%, la valeur des obligations en portefeuille d’un fonds comme celui de KBC, par exemple, augmente de plus ou moins 9,7%.
  • Parmi les 10 fonds les moins performants, nous relevons 3 fonds sur la Chine et les émergents et 3 fonds émis par la KBC appelés KBC Exposure Index Jumper Europe. Il s’agit de fonds structurés construits sur base de produits dérivés et dont la performance est liée à celle de l’EURO STOXX 50. En fonction de l’évolution annuelle des valeurs de l’EURO STOXX 50, ces fonds peuvent être remboursés anticipativement avec une plus-value fixe, selon des modalités précises et fixées dans le prospectus. Si les marchés baissent, et que la valeur finale est inférieure à 90% de la valeur initiale, l’investisseur subit 100% de la baisse. La volatilité de la valeur d’inventaire de ces fonds peut donc être élevée en fonction de la composition et de l’évolution du portefeuille. La mauvaise performance de ces fonds est donc essentiellement due à la mauvaise performance et à la volatilité de l’EURO STOXX 50 ces dernières semaines. Les probabilités de remboursement anticipé de ces fonds avec une plus-value se sont amenuisées et l’investisseur risque donc de subir des pertes liées à la baisse de cet indice.
  • En ce qui concerne les pays émergents, comme nous l’indiquions dans La Revue, ces pays souffrent de la crise des pays occidentaux à la fois par le biais des exportations mais aussi en raison des liens financiers très forts qui lient ces pays aux pays européens. Ces liens s’expriment à la fois en termes de placements (pour les pays asiatiques qui risquent de subir les effets d’une crise bancaire internationale) et en raison des flux de capitaux qui financent leur croissance et   qui risquent de s’amenuiser ou d’être rapatriés.

Source des données chiffrées : www.morningstar.be/be/

Ce contenu a été publié dans Hit-Parade des fonds, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Hit-Parade des fonds : Obligations gagnantes !

  1. Ravi de voir que les fonds obligataires KBC sortent du lot !
    Pour les index jumper, il faut attendre l’échéance pour évaluer correctement la performance. Le dernier compartiment arrivé a échéance cette année a donné du 11% de croissance !

    • I.de.L dit :

      Avec ce hit-parade des fonds, il s’agit avant tout de dégager des tendances toutes catégories confondues plutôt que de mettre en avant ou de pointer du doigt l’un ou l’autre fonds. Il s’agit de performances YTD qui reflètent essentiellement les inflexions des marchés.

Les commentaires sont fermés.