Pourquoi la branche 26 est-elle intéressante pour une entreprise ?

@Pexels

Par AG Insurance

Pour les chefs d’entreprise, un produit de la branche 26 constitue une option intéressante. Voici les principaux éléments qui l’expliquent.

À qui s’adresse la branche 26 ?


Même si certains assureurs rendent la branche 26 accessible aux particuliers, ces produits sont généralement davantage prisés par les personnes morales et notamment par les entreprises. Il s’agit d’un investissement à moyen ou long terme en vue d’obtenir un rendement. L’objectif est de placer une certaine partie des réserves en prenant moins de risques. Continuer la lecture

Publié dans Assurances | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Le futur de l’économie chinoise: un chemin rempli d’embûches

@Pexels

Par Mauro Fiorini, Rédacteur

Avec un rapport Investissements en infrastructure /PIB de 40%, un rapport dette globale/PIB de 299% et un marché immobilier en surchauffe, la Chine aurait déjà dû connaître une crise financière semblable à celle connue par le Japon et la Corée du Sud dans les années 90. Et pourtant, la croissance reste toujours bien soutenue autour de 7 % et aucune crise ne semble se profiler dans un avenir immédiat.

Conscient de ces dangers, en 2017, le pouvoir central a pris certaines mesures :

Continuer la lecture

Publié dans Actualité | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Zone euro : La BCE a fait le boulot !

De passage à Bruxelles, invité par la Société Royale d’Economie Politique de Belgique, Peter Praet, Membre du directoire et chief economist de la Banque Centrale Européenne (BCE), est venu exposer sa vision des développements économiques dans la zone euro. « Je parle bien des développements économiques et non pas politiques », prévient d’emblée cet économiste.

Continuer la lecture

Publié dans Actualité | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Focus sur l’Afrique du Sud : Quand une histoire ancienne fait pression sur le rand

@Pexels

Par Erik JOLY, Chief Economist ABN Amro Private Banking

La faible croissance et le déficit persistant de la balance courante sont source de vulnérabilité

La croissance économique en Afrique du Sud est faible : 1.3% en 2017. Pour 2018,  le PIB devrait être en hausse de 1.5%.  La croissance s’explique surtout par l’augmentation des dépenses des ménages et des pouvoirs publics. Par contre, la croissance des investissements est nulle et le commerce extérieur est également en berne, les importations augmentant à un rythme plus soutenu que les exportations. Il est probable que le déficit de la balance courante dépasse les 2,5 % du PIB cette année. Ce déficit étant financé par de la dette, celle-ci a presque doublé au cours de la dernière décennie pour atteindre 45 % du PIB en 2017. Les charges d’intérêt restent cependant limitées à 3,5 % du PIB. Néanmoins, en cas de hausse des taux d’intérêt les dettes pourraient rapidement augmenter. D’un autre côté, les réserves de change sont suffisantes. Le pays possède une base d’investisseurs nationaux solides. Le secteur bancaire représente 110 % du PIB et, dans l’ensemble, les banques sont liquides, bien capitalisées et rentables.

Continuer la lecture

Publié dans Actualité | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Infographie du mois : Dix ans après la crise, la situation en 3 graphiques

Un dessin vaut parfois mieux qu’un long discours ! MoneyStore vous présente chaque mois un graphique ou une infographie illustrant un sujet économique. Ce mois-ci, nous vous présentons trois graphiques qui montrent la situation des marchés dix ans après la crise. Continuer la lecture

Publié dans Actualité, Infographies | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire